Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Renault soutenu au 3e trimestre par les prix, Nissan et Daimler

Reuters29/10/2014 à 20:22

RENAULT PORTÉ PAR SES NOUVEAUX MODÈLES EN EUROPE ET SES PARTENAIRES

par Gilles Guillaume

PARIS (Reuters) - Renault a fait état mercredi d'une croissance de 6,7% de son chiffre d'affaires au troisième trimestre grâce au succès de ses nouveaux modèles en Europe et à la production de véhicules pour le compte de ses partenaires, alors que sur la période ses volumes mondiaux sont restés stables.

Le constructeur automobile, dont les hausses de prix ont presque éclipsé les effets de change négatifs, a réalisé sur les trois derniers mois un chiffre d'affaires de 8,53 milliards d'euros. Sur la croissance enregistrée, 4,4 points sont imputables à l'accélération des ventes pour le compte de Nissan et de Daimler.

"C'est clairement une grande évolution qui affectera les prochains mois", a déclaré Jérôme Stoll, directeur commercial du groupe, au cours d'une téléconférence avec les analystes. "Nous prévoyons de doubler les ventes aux partenaires en terme de chiffre d'affaires d'ici à la fin de notre plan stratégique moyen terme (à l'horizon 2017)."

Renault produit des moteurs pour Nissan et Daimler mais il assemble aussi un utilitaire pour le compte de Mercedes, une partie des Smart et partage déjà son outil de production et ses plates-formes avec Nissan en Russie et en Inde.

En Europe, où le groupe a relevé à +5% sa prévision de marché pour 2014, les immatriculations de Renault ont augmenté de 7,6% grâce à la nouvelle Clio, au crossover Captur et à l'engouement pour les Duster et Sandero de Dacia. Les dernières nouveautés, avec davantage de finitions supérieures, ont compensé, en terme de prix, l'impact tarifaire négatif de modèles en fin de cycle - Scenic ou Mégane - dont le renouvellement est programmé pour les prochaines années.

"Un mix/volume vigoureux et une atténuation des effets de changes devraient soutenir les résultats financiers du groupe au second semestre", commente ISI Autos dans une note.

Hors d'Europe, les immatriculations de Renault ont en revanche baissé de 7%, conséquence de la faiblesse de deux marchés importants du groupe : la Russie et l'Amérique latine. Dans un communiqué, Renault a prévenu que ses principaux marchés émergents devraient demeurer "adverses et volatils" au quatrième trimestre.

Au total, les ventes du constructeur hors d'Europe sont revenues à leur niveau d'il y a trois ans, à 48% des ventes totales, contre 55% au troisième trimestre 2012 et 52% au troisième trimestre 2013.

La semaine dernière, le concurrent français PSA Peugeot Citroën a fait état d'un rebond de 1,6% de son chiffre d'affaires au troisième trimestre grâce à une performance vigoureuse en Chine, pays clé dans le redressement du groupe. En revanche, l'amélioration moyenne des prix du groupe n'a pas suffi à éclipser des effets de change toujours négatifs et une baisse des volumes de 4,7% si l'on retire la Chine.

(Edité par Matthias Blamont)

Mes listes

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.