Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Renault-"Il faut réinventer Flins" pour sauver l'usine-Senard
Reuters25/11/2020 à 16:35

PARIS, 25 novembre (Reuters) - Renault RENA.PA n'a pas d'autre choix que de transformer l'usine d'assemblage de Flins (Yvelines) en centre dédié au reconditionnement d'organes, de batteries et de véhicules d'occasion pour assurer la survie du site, a déclaré mercredi le président du groupe au losange.

"On a eu l'occasion de regarder la réalité en face, sachant que la lucidité est la première des sagesses et que nous savons tous que le statu quo n'est plus possible aujourd'hui pour Flins", a dit Jean-Dominique Senard au cours d'une téléconférence. "Il faut donc réinventer Flins, on est là pour sauver Flins."

Les syndicats espéraient le maintien d'une activité d'assemblage de véhicules neufs dans la plus ancienne usine terminale du groupe encore en exercice, mais le constructeur a choisi de la remplacer progressivement par des activités liées à l'économie circulaire.

Le site, qui produira la Zoé électrique jusqu'en 2024, se transformera pour reconditionner jusqu'à 130.000 véhicules d'occasion par an d'ici 2030.

A cet horizon, Flins pourrait héberger plus de 3.000 emplois, voire davantage, a précisé le directeur général Luca de Meo, si l'on ajoute les activités de sociétés du secteur du recyclage qui pourraient être attirées par le nouveau site.

(Gilles Guillaume et Sarah White, édité par Jean-Stéphane Brosse)

Valeurs associées

Euronext Paris -6.58%

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer