Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Rémy Cointreau mise sur un printemps chinois du cognac

Reuters21/01/2014 à 15:18

CHUTE DU CA DE RÉMY COINTREAU AU 3E TRIMESTRE

par Pascale Denis

PARIS (Reuters) - Rémy Cointreau a pâti d'un violent décrochage de ses ventes de cognac en Chine entre octobre et décembre mais le groupe de spiritueux a dit s'attendre à une reprise de ce marché lors de son exercice 2014-2015 qui commencera en avril, permettant un vif rebond du titre en Bourse.

Rémy Cointreau a vu ses ventes chuter de 18,9% à changes constants au troisième trimestre de son exercice décalé, plombées par une chute des ventes de Rémy Martin qui a atteint 32% à taux constants, très en deçà des attentes des analystes (-12% en moyenne) après un recul de 8,2% au deuxième trimestre et de 13% au premier.

Le recul de ses ventes de cognac en Chine - sous l'effet des mesures de Pékin visant à éradiquer la consommation ostentatoire - avait contraint le groupe au profit warning en novembre, avec une baisse anticipée de plus de 20% de son résultat opérationnel 2013-2014.

Mardi, le directeur financier du numéro deux français des spiritueux derrière Pernod Ricard a réaffirmé cette prévision, sans vouloir être plus précis.

Luca Marotta a surtout rassuré le marché en indiquant que les ventes de Rémy Martin étaient redevenues positives dans les bars et karaoké chinois entre octobre et décembre - tandis qu'elles restent très mal orientées dans les restaurants et lors des banquets - et en disant tabler sur un retour à une croissance des ventes de cognac en Chine lors du prochain exercice, qui commencera en avril.

"On s'attend à une reprise, comprise entre 5% et 10%", a-t-il dit lors d'une conférence téléphonique, entraînant un violent rebond du titre en Bourse, dopé par de massifs rachats de découverts aux dires des traders.

L'action Rémy Cointreau, qui avait perdu près de la moitié de sa valeur en 12 mois et cédé jusqu'à 4,4% en début de séance, s'offrait à 13h un rebond de 2% à 58,29 euros, qui profitait aussi à Pernod Ricard (+2,13%) dans un marché en hausse de 0,35%.

RACHATS D'ACTIONS

Alors que certains spécialistes du secteur s'interrogent sur une possible diversification permettant à Rémy Cointreau d'être moins dépendant de ses ventes de cognac en Chine, le groupe a clairement énoncé qu'il maintenait le cap dans la tempête.

"Nous gardons notre sang-froid. Les fondamentaux stratégiques du groupe restent intacts", a tenu à souligner Luca Marotta, rappelant que Rémy Cointreau se plaçait dans une optique de long terme et que, dans cette perspective, il continuait d'augmenter ses dépenses publi-promotionnelles sur le marché chinois.

"Nous regardons à 5 ou 10 ans, voire encore plus loin", a-t-il ajouté.

Gorgé de cash, Rémy Cointreau préfère procéder à des rachats de titres. A fin décembre, il avait racheté environ 2% de son capital.

Luca Marotta a également précisé que Rémy n'entendait pas céder aux pressions de ses concurrents, qui procèdent à des ajustements de prix sur le marché chinois, et qu'il ne comptait absolument pas investir le segment des eau-de-vie dites "VS", les plus jeunes et les moins chères.

A plus court terme, les perspectives ne sont guère encourageantes en Chine. La politique de moralisation des pratiques ne faiblit pas, bien au contraire.

"Après avoir surtout touché les très grandes villes, elle s'étend aux provinces", a indiqué le directeur financier.

Rémy Cointreau anticipe une nouvelle chute de ses ventes en Chine au quatrième trimestre, qui pourrait cependant être "un peu inférieure aux 32% du troisième".

Le chiffre d'affaires du groupe est ressorti à 287,6 millions d'euros sur le trimestre allant d'octobre à décembre 2013 et à 845,7 millions d'euros sur neuf mois, en recul de 9,4% à taux de change constants.

Le pôle liqueurs (Cointreau, Mount Gay) est quant à lui resté stable (+0,1%) sur le trimestre.

Avec Blaise Robinson, édité par Dominique Rodriguez

Mes listes

valeur

dernier

var.

11 -0.54%
5398.32 -0.35%
EDF
12.235 -0.29%
1.173 -0.00%
5.126 +0.27%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.