1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Récompense à Malte pour éclaircir l'assassinat de la blogueuse
Reuters18/10/2017 à 21:26

    LA VALETTE, 18 octobre (Reuters) - Le Premier ministre 
maltais, Joseph Muscat, a déclaré mercredi que le gouvernement 
offrait une forte récompense à quiconque fournirait des 
informations sur l'assassinat de la journaliste d'investigation 
Daphné Caruana Galizia. 
    La journaliste, qui tenait un bloc extrêmement populaire 
dans lequel elle dénonçait des affaires de corruption impliquant 
des responsables politiques de l'île méditerranéenne, est morte 
lundi dans l'explosion de sa voiture. 
    Dans une interview accordée à Reuters mercredi à La Valette, 
Joseph Muscat a assuré que son gouvernement ferait tout pour 
éclaircir les circonstances de cet assassinat, qui a provoqué 
une émotion considérable à Malte et l'inquiétude en Europe. 
    La Commission européenne s'est dite "horrifiée" par la mort 
de la journaliste de 53 ans. Son fils Matthew a estimé qu'elle 
avait été tuée "parce qu'elle se dressait entre l'Etat de droit 
et ceux qui cherchaient à le violer". 
    "Nous ferons en sorte que nos enquêteurs disposent de tous 
les moyens ainsi que de toute l'expertise étrangère nécessaires 
pour aller au fond de cette affaire", a dit le Premier ministre. 
    Des enquêteurs néerlandais ainsi que des agents du FBI 
aident la police maltaise dans son enquête. 
    S'exprimant un peu plus tard au Parlement, Joseph Mucat a 
annoncé que son gouvernement offrait "une récompense 
substantielle et sans précédent" à quiconque apporterait des 
informations. Une totale protection légale sera fournie à qui le 
fera, a-t-il ajouté sans donner de précisions.   
    Réélu en juin en dépit des accusations de corruption portées 
contre lui et sa famille, notamment par Daphné Caruana Galizia, 
Joseph Muscat a dit qu'il n'avait nulle intention de 
démissionner mais a reconnu que l'image de Malte était écornée. 
    "Tout ceci n'a pas fait de bien, c'est sûr. Mais nous 
voulons montrer au peuple qu'il ne s'agit pas de nous. Ce n'est 
pas ce que nous défendons", a-t-il dit. 
    Il a balayé les critiques selon lesquelles il a facilité 
l'implantation de riches étrangers à Malte, île de 400.000 
habitants et plus petit pays de l'Union européenne. 
    "Notre économie est fortement diversifiée", a-t-il fait 
valoir. "Je pense que notre secteur financier est transparent, 
solide et respectueux (des règles) comme n'importe quelle autre 
juridiction européenne". 
    Une demi-heure seulement avant d'être tuée, Daphné Caruana 
Galizia écrivait sur son blog : "Où que l'on regarde, on trouve 
des escrocs. La situation est désespérée". 
 
 (Crispian Balmer, avec Chris Scicluna, Gilles Trequesser pour 
le service français) 
 

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer