Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Rechute des commandes de voitures en novembre en France

Reuters18/12/2012 à 14:55

LES COMMANDES DE VOITURE NEUVES À NOUVEAU EN BAISSE EN NOVEMBRE

par Gilles Guillaume

PARIS (Reuters) - Les commandes de voitures neuves en France ont rechuté en novembre, le sursaut observé le mois précédent n'ayant été que de courte durée dans un marché sinistré pour la plupart des marques généralistes, Volkswagen excepté.

Les prises de commandes ont baissé de 10% par rapport à novembre 2011, renouant avec la tendance qui aura marqué la majeure partie de l'année 2012 après un rebond de 6% en octobre, écrit mardi la publication mensuelle spécialisée La Lettre VN Auto K7, dont Reuters a obtenu une copie.

"Quatre marques parviennent à garder la tête hors de l'eau, pour diverses raisons", commente La Lettre VN, se fondant sur une enquête réalisée auprès de 34 groupes de distribution automobile.

"Volkswagen poursuit son chemin imperturbable, ou presque, BMW se refait une santé au même titre que Toyota, porté par Yaris Hybride. Quant à Hyundai, il faut voir dans ses performances la conquête d'un marché national."

"Pour les deux autres tiers des marques du panel, ce n'est pas rose", ajoute La Lettre VN.

Volkswagen a vu ses commandes grimper de 18% grâce au succès de la septième génération de la Golf et à un sursaut de la petite Up!, désormais disponible en cinq portes, tandis que les commandes de BMW ont progressé de 9% bien que la crise atteigne à son tour le secteur du premium. Toyota a signé de son côté un rebond de 27% et Hyundai un nouveau bond de 23%.

LA TABLETTE R-LINK A PRIS DU RETARD

La plupart des autres marques, notamment les généralistes françaises, sont à la peine. Les commandes de Renault ont à nouveau chuté de 33% malgré le bon démarrage de la Clio 4, et le recul atteint 39% pour les utilitaires de la marque, l'un des atouts du groupe au losange.

La marque low cost Dacia, autre atout du constructeur, a vu ses commandes baisser de 10% en novembre, mais celles-ci restent en hausse de 13% sur onze mois, précise La Lettre VN.

La Lettre VN souligne que dans ce contexte, les délais de livraison de la Renault Zoé électrique, qui avait suscité de grands espoirs cet automne au Mondial de l'automobile, tombent au mauvais moment.

Le ministre du Redressement productif Arnaud Montebourg a pris livraison lundi d'un exemplaire de la Zoé et Renault en livre dix dans la journée à un centre Leclerc de Bretagne, avant de servir d'autres entreprises en janvier. Mais une porte-parole de Renault a confirmé que les particuliers devront attendre les journées "portes ouvertes" de mars pour rouler en Zoé.

A l'origine, le véhicule, fer de lance de la gamme électrique de Renault, devait être commercialisé dès janvier dans l'ensemble du réseau. Et tout retard dans le programme alimente les spéculations sur le potentiel d'un marché qui peine à émerger. Renault a expliqué lundi ce délai par le fait que R-Link, la tablette tactile intégrée et connectée qui équipera toutes les Zoé - et une partie des nouvelles Clio -, n'est pas prête pour une production de masse.

"RÉAGIR VITE"

Chez PSA, la marque Peugeot a reculé de 14% en novembre, la 208 poursuivant sa conquête mais sans raz-de marée, tandis que Citroën (-12%) a limité la casse avec sa ligne DS et une opération de déstockage sur la grande C6.

"Après une année 2012 catastrophique, ceux qui ne croient pas au calendrier maya projettent une baisse de 3% à 5% des immatriculations en France en 2013", ajoute La Lettre VN.

"Tout va se jouer sur la capacité des (distributeurs) à réagir vite, dès le premier trimestre 2013."

Les autres marques généralistes ont connu des fortunes contrastées le mois dernier. Ford a vu ses commandes chuter de 19%, tandis que Fiat signe un recul limité à 1%.

Quant à Opel, filiale de General Motors, ses commandes ont reculé de 2,5% en novembre, 150e anniversaire de la marque et occasion d'opérations promotionnelles qui ont attiré un public qui fait cruellement défaut aux concessions automobiles depuis plusieurs mois.

Edité par Dominique Rodriguez

Mes listes

valeur

dernier

var.

4.86 0.00%
5637.51 +0.00%
1.174 -0.13%
0.877 -0.10%
1.177 -0.16%
54.32 +1.53%
3.12 0.00%
20.86 0.00%
19.803 -0.10%
18.63 -0.69%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.