Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets

Rebond en vue en Europe pour la dernière séance de la semaine
information fournie par Reuters09/12/2022 à 10:39

Un trader travaille en salle des marchés à Londres

Un trader travaille en salle des marchés à Londres

par Claude Chendjou

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes sont attendues en hausse vendredi dans le sillage de Wall Street et des places asiatiques mais la dernière séance de la semaine devrait rester prudente à l'image des précédentes sessions, les inquiétudes liées au risque de récession économique et au maintien prolongé du resserrement monétaire des grandes banques centrales étant susceptibles de limiter les gains.

Les contrats à terme sur indices suggèrent un progression de 0,38% pour le CAC 40 à Paris, de 0,26% pour le Dax à Francfort, de 0,11% pour le FTSE 100 à Londres et de 0,33% pour l'EuroStoxx 50.

Depuis la publication vendredi dernier du rapport sur l'emploi américain l'aversion au risque domine sur les marchés financiers alors que plusieurs patrons de grandes banques américaines ont multiplié les mises en garde contre une récession aux Etats-Unis l'an prochain.

Wells Fargo a en outre indiqué jeudi soir prévoir un ralentissement de la croissance mondiale à seulement 1,7% en 2023 contre une prévision précédente de 2,4%.

Parallèlement l'approche la semaine prochaine des réunions de politique monétaire de la Réserve fédérale américaine (Fed), de la Banque centrale européenne (BCE) et de la Banque d'Angleterre (BoE) n'incite guère à la prise de risque.

Dans les statistiques du jour, les investisseurs attendent les chiffres des prix à la production pour le mois de novembre aux Etats-Unis et la première estimation de l'indice de confiance du Michigan pour le mois décembre.

A WALL STREET

La Bourse de New York a fini en léger rebond jeudi, après cinq séances de repli pour le Standard & Poor's 500, portée par les valeurs technologiques, tandis que la hausse des inscriptions hebdomadaires au chômage aux Etats-Unis a redonné un espoir de ralentissement de la hausse des taux d'intérêt.

L'indice Dow Jones a gagné 0,55%, ou 183,56 points, à 33.781,48 points.

Le S&P-500, plus large, a pris 29,59 points, soit 0,75%, à 3.963,51 points.

Le Nasdaq Composite a avancé de son côté de 123,45 points (1,13%) à 11.082,00 points.

EN ASIE

A la Bourse de Tokyo, l'indice Nikkei a fini sur un gain 1,18% à 27.901,01 points et le Topix, plus large, a avancé de 1,03% à 1.961,56 points.

En Chine, le SSE Composite de Shanghai prend 0,3% et le CSI 300 gagne 0,99%, les indices étant soutenus par l'espoir d'une accélération de l'économie chinoise au regard des dernières déclarations du Premier ministre chinois Li Keqiang après l'annonce de l'allègement des restrictions sanitaires par Pékin.

Côté indicateurs économiques chinois, l'indice des prix à la production (PPI) a baissé en novembre pour le deuxième mois consécutif, de 1,3% en rythme annuel, tandis que l'indice des prix à la consommation (CPI), lui, a décéléré de 1,6% sur un an.

Sur le plan géopolitique, deux responsables américains ont déclaré que Washington prévoyaient d'imposer de nouvelles sanctions à la Russie et à la Chine ce vendredi, ce qui pourrait influer sur le reste de la séance.

TAUX

Les rendements des bons du Trésor américain reculent dans les échanges en Asie, celui du dix ans s'affichant à 3,459% contre une clôture aux Etats-Unis à 3,493% et celui à deux ans à 4,29% contre 4,312% la veille.

En Europe, le rendement du Bund allemand à dix ans, qui fini jeudi quasiment inchangé, prend un peu plus d'un point vendredi à 1,832%, tandis que celui à deux ans avance de 2,7 points à 2,091%.

CHANGES

Sur le marché des changes, le dollar cède vendredi 0,21% face à un panier de devises de référence après avoir reflué de 0,4% la veille.

L'euro, en hausse de 0,18%, se traite à 1,0575 dollar, tout proche de son sommet de cinq mois à 1,0594 dollar.

PÉTROLE

Les cours pétroliers, pénalisés jeudi par les anticipations d'une remise en service prochaine de l'important oléoduc Keystone entre le Canada et les Etats-Unis, repartent à la hausse vendredi.

Le Brent prend 0,47% à 76,51 dollars le baril et le brut léger américain (West Texas Intermediate, WTI) 0,57% à 71,87 dollars.

(Rédigé par Claude Chendjou)

Valeurs associées

Ice Europ -2.75%
Ice Europ -3.62%

0 commentaire

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.