Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Rebond boursier malgré les inquiétudes croissantes sur la progression du COVID-19
TrackInsight07/07/2020 à 11:55

Semaine du 29 Juin au 5 Juillet 2020

 

Les marchés financiers américains étaient fermés vendredi à l'occasion de la fête nationale, mais 4 jours de trading ont suffi pour effacer les pertes de la semaine dernière. Il faut dire que l'économie américaine a créé 4.8 millions d'emplois en juin, au-delà du consensus, et que le taux de chômage est retombé à 11.1%. Un autre signe encourageant est venu des PMIs manufacturiers, eux-aussi supérieurs aux attentes.

Les marchés actions ont donc salué ces nouvelles rassurantes en dépit du nombre croissant de cas de COVID-19 aux Etats-Unis. Le docteur Anne Schuchart, directrice adjointe principale aux centres de prévention et de contrôle des maladies (CDCP), a indiqué lundi que le virus se propageait trop rapidement et trop largement pour pouvoir être réellement maîtrisé. D'ailleurs, les Etats-Unis enregistraient un nouveau pic quotidien de personnes contaminées à plus de 55'000 pour la seule journée de jeudi.

Ignorant la menace de nouvelles mesures de confinement aux États-Unis, le Dow Jones Industrial Average gagnait 3.25%, le S&P 500 prenait 4.02% et le Nasdaq Composite poursuivait sur des plus hauts historiques (+4.62% au dessus des 10'200 points), tandis que l'indice CBOE de la volatilité (VIX) chutait de plus de 20%, sous la barre des 28.

De même, les marchés européens démarraient le mois de juillet sur une note résolument positive (MSCI EMU en hausse de 2.57%), malgré le tassement observé vendredi. Les résultats en Asie étaient plus contrastés avec le Shanghai Composite qui s'envolait de +5.82% alors que le PMI manufacturier de la Chine progressait à 51.2 en juin, contre 50.7 en mai. C'est le meilleur chiffre publié depuis décembre 2019. En revanche, le Nikkei 225 rétrogradait de 0.91% en réaction à la contraction de la production industrielle plus marquée qu'escompté.

Tous les secteurs S&P sans exception se sont bien comportés sur la semaine écoulée, avec le plus faible écart de rendement constaté depuis la mi-février entre la meilleure performance relevée (celle des services télécoms : +5.64%) et la moins bonne (celle des valeurs financières : +1.57%). Il faut aussi souligner que l'énergie (+2.22% sur la semaine) a mis fin à 20 jours de pertes cumulées (-17.6% pour rappel), grâce à des prix du pétrole mieux orientés (brut WTI en hausse de 4.65% à $40.28 le baril), sur fond de baisse des stocks américains de 7.2 millions de barils la dernière semaine de juin.

Sur le front des taux d'intérêt, le rendement des T-Notes américains à 10 ans remontait de 0.64% à 0.68%, tandis que celui du Bund de même échéance faisait du surplace à -0.47%. Contrairement à la semaine dernière, les obligations d'entreprises brillaient de nouveau mais celles de notation supérieure surclassaient encore les titres à haut rendement (+0.68% vs. +0.41% aux Etats-Unis). La dette émergente en devises locales terminait également la semaine en territoire légèrement positif (+0.25%), après avoir enregistré un déclin continu de 1.96% entre le 8 et le 26 juin.

Enfin, les contrats à terme sur l'or s'appréciaient de +0.71%, marquant ainsi la quatrième semaine positive d'affilée et démontrant, une fois de plus, la grande prudence des investisseurs, à tout le moins, face à la progression du coronavirus un peu partout dans le monde, et en Amérique du Nord et du Sud plus particulièrement, en dépit de l'amélioration des données macroéconomiques.

Poursuivez votre lecture: https://www.trackinsight.com/en/weekly-flow-report/2020-07-03/global

Téléchargez l'enquête ETF 2020 de TrackInsight.

Rebond boursier malgré les inquiétudes croissantes sur la progression du COVID-19

Rebond boursier malgré les inquiétudes croissantes sur la progression du COVID-19

Rebond boursier malgré les inquiétudes croissantes sur la progression du COVID-19

Rebond boursier malgré les inquiétudes croissantes sur la progression du COVID-19

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

2.616 0.00%
4889.52 0.00%
3.6 0.00%
13.298 0.00%
1.17725 -0.14%

Les Risques en Bourse

Fermer