Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

RCM (Allianz GI) diversifie offensivement son portefeuille

Newsmanagers04/05/2010 à 16:15
(NEWSManagers.com) - Lors d'une récente présentation à Paris, Andreas Utermann, global CIO de la société de gestion RCM, a indiqué que l'encours de cette filiale d' Allianz Global Investors (AGI) spécialiste de la gestion active et de la recherche granulaire " grass roots" a désormais franchi le cap des 100 milliards d'euros, mais que la part des actifs pour le compte du groupe est tombée à 3 % contre 25-30 % il y a une dizaine d'années, du fait notamment qu' Allianz a considérablement réduit son exposition aux actions.
Actuellement, le portefeuille est alloué à hauteur de 15-20 % au monétaire et à l'obligataire, de 15 % aux actions américaines, de 10 % aux actions asiatiques et 2 % aux japonaises. Les actions européennes pèsent 30 %. Le reste correspond aux structurés, dont 5-7 % pour la gestion alternative. A noter aussi que l'investissement socialement responsable (ISR) se situe à environ 4 % du total des actifs, mais avec une tendance clairement à la hausse, précise le CIO.
Concernant par ailleurs les préférences actuelles de RCM (anciennement Rosenberg Capital Management), Andreas Utermann, qui dirige la société conjointement avec le CEO Udo Frank, a précisé que le gestionnaire est " court" sur les actions des pays émergents, ainsi que sur l'obligataire et les actions japonaises alors qu'il est " long" sur les matières premières, la dette émergente en monnaies locales, les monnaies émergents et le Japon.
Pour compléter le panorama, RCM est long sur les bunds et court sur les Treasuries, neutre sur les actions de la zone euro et surpondéré sur les actions américaines.
Commentant divers de ces points, Andreas Utermann a entre autres estimé que le yen est très intéressant et très surévalué, et qu'il devrait se déprécier de 50 % contre dollar. Concernant l'Europe, Le manager s'est dit également convaincu qu'il n'y a pas plus de 20 à 25 % de probabilité que l'on assiste à un effondrement de la monnaie unique, la probabilité de défaut de la Grèce étant montée des jours derniers à 25 % contre 10 % du fait de l'incapacité des gouvernements à prendre des mesures concrètes. Cela posé, s'il n'y a pas défaut, le marché obligataire saura " pricer" le phénomène et l'on se trouve actuellement dans une situation comparable à celle des obligations d'entreprises voici 18 mois. Il convient donc comme alors de se positionner pour une reprise.

La Grèce, poursuit le CIO de RCM, ne pourra raisonnablement pas faire tout ce qui serait nécessaire (baisser le salaire de fonctionnaires, reporter l'âge de la retraite, diminuer les retraites) et la solution sera probablement celle d'un rééchelonnement avec réduction des coupons.

Enfin Andreas Utermann reconnaît que la période est propice pour investir dans l'immobilier, mais que le problème du moment est d'obtenir des financements.

info NEWSManagers

Mes listes

valeur

dernier

var.

5417.07 -0.56%
40.81 -0.12%
4.307 +1.19%
53.18 -8.78%
72.11 -0.55%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.