1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Rassemblement en mémoire de la victime de Charlottesville
Reuters16/08/2017 à 17:42

    par Scott Malone 
    CHARLOTTESVILLE, Virginie, 16 août (Reuters) - Des personnes 
ont commencé à se rassembler mercredi dans le centre de 
Charlottesville pour rendre hommage à la jeune femme tuée par un 
suprémaciste blanc qui a foncé dans la foule avec sa voiture en 
marge d'une manifestation violente de militants d'extrême 
droite, samedi. 
    Les participants se sont retrouvés vers 10h00 (14h00 GMT) au 
Paramount Theater, salle de spectacle de la rue principale, 
proche de l'endroit où Heather Heyer a été renversée par James 
Fields, un jeune homme originaire de l'Ohio connu pour ses 
sympathies avec l'extrême droite américaine. 
    Un diaporama de photos de la jeune femme a été diffusé sur 
un écran géant devant la salle de spectacle et un artiste a 
dessiné son portrait à la craie sur un mur. 
    La plupart des participants à ce rassemblement étaient vêtus 
de mauve, la couleur favorite de la victime, suivant la demande 
exprimée par ses parents. 
    Le pasteur Alvin Edwards, qui dirige l'église baptiste noire 
Mount Zion de Charlottesville, devait prononcer une allocution 
dans la journée. 
    Lundi soir, lors d'une réunion de sa congrégation, il avait 
appelé les habitants à poursuivre leurs efforts afin que 
Charlottesville, ville universitaire de Virginie, ne soit pas un 
endroit accueillant pour les suprémacistes. 
    "Une des choses que je voudrais que nous fassions en tant 
que communauté et en tant que municipalité est de nous lever et 
de montrer la force qui anime notre communauté", a déclaré le 
pasteur Edwards. 
    Le religieux a également exprimé sa surprise d'être 
confronté à des sympathisants et des membres du Ku Klux Klan 
plus d'un demi-siècle après la reconnaissant des droits 
civiques. 
    Charlottesville s'est récemment imposée comme un lieu de 
ralliement de l'alt right, la droite extrême américaine, qui a 
régulièrement exprimé son soutien à Donald Trump pendant sa 
campagne électorale et depuis sa victoire à la présidentielle. 
    Le rassemblement organisé samedi pour "unifier la droite" 
(Unite the Right) visait à dénoncer la volonté des autorités 
locales de retirer d'un parc de la ville une statue équestre du 
général Robert E. Lee, chef de l'armée confédérée pendant la 
guerre civile. 
    Craignant que de nouveaux incidents se produisent mercredi à 
Charlottesville, des groupes de militants antiracistes se sont 
postés près du Paramount Theater, portant des casques roses, des 
battes de baseball et des boucliers de couleur mauve. 
    L'un des groupes a précisé avoir apporté des armes afin de 
se défendre dans l'éventualité où les suprémacistes 
reviendraient. 
    "Le droit à l'autodéfense est un droit inaliénable", a 
expliqué l'un des membres. "Les flics ne nous ont pas protégés 
samedi et nous ne leur faisons pas confiance pour le faire 
aujourd'hui", a-t-il ajouté. 
     
 
 (Pierre Sérisier pour le service français, édité par Tangi 
Salaün) 
 

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer