1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Pyongyang d'accord pour dénucléarisation complète, selon Séoul

Reuters19/04/2018 à 11:48
    SEOUL, 19 avril (Reuters) - La Corée du Nord a accepté le
principe d'une "dénucléarisation complète" de la péninsule sans
autre condition que des garanties de sécurité, a assuré jeudi le
président sud-coréen Moon Jae-in. 
    "La Corée du Nord exprime le souhait d'une dénucléarisation
complète. Ils (les dirigeants mord-coréens) ne fixent aucune
condition inacceptable pour les Etats-Unis, telles que le
retrait des forces américaines déployées en Corée du Sud. Tout
ce qu'ils demandent, c'est l'arrêt des politiques hostiles à
leur égard et des garanties de sécurité", a-t-il expliqué.
    Le retrait des 28.500 soldats américains présents en Corée
du Sud a longtemps été aux yeux de Pyongyang l'une des
conditions du démantèlement de son programme nucléaire.
    Moon Jae-in s'est en outre dit convaincu que la
normalisation des relations, à l'occasion de sa rencontre avec
le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un, prévue le 27 avril, et du
sommet américano-nord-coréen qui pourrait avoir lieu en mai ou
juin, ne poserait pas de problème. 
    Le chef de l'Etat n'a pas exclu la conclusion d'un traité de
paix en bonne et due forme si cette dénucléarisation est menée à
bien, mais  de "nombreux obstacles" restent selon lui à
surmonter. "En premier lieu, il faut prendre un bon départ avec
le sommet Nord-Sud et le dialogue devra se poursuivre quand nous
auront vu les résultats du sommet américano-nord-coréen".
    Mike Pompeo, actuel directeur de la CIA que le président
américain a nommé au poste de secrétaire d'Etat, l'a rencontré
la semaine dernière pour préparer ce sommet.  

    
     

 (, Jean-Philippe Lefief pour le service français)
 

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer