Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Publicis se réorganise, une succession en toile de fond

Reuters02/12/2015 à 22:16

PUBLICIS À L'HEURE DE LA RÉORGANISATION

par Gwénaëlle Barzic et Matthieu Protard

PARIS (Reuters) - Publicis a annoncé mercredi soir une réorganisation en profondeur de ses activités afin de mieux intégrer ses équipes et les multiples agences dont il a pris le contrôle au fil de ses acquisitions.

Régulièrement critiqué par les investisseurs pour être organisé en une constellation d'agences, le numéro trois mondial de la publicité a ainsi décidé de créer des équipes dédiées aux grands comptes autour d'un responsable appelé "chief client officer".

Ce dernier "sera responsable de la totalité des services et compétences mis à disposition du client, quels que soient la discipline ou le pays", explique Publicis dans un communiqué. "Les équipes dédiées seront physiquement réunies en un même lieu à chaque fois que cela sera possible."

"Les clients attendent ce qu'on appelle du 'more for less' (avoir plus pour moins cher, ndlr). Et nous devons nous organiser pour délivrer du 'more with less' donner plus mais avec moins, ndlr)", a expliqué Maurice Lévy, le président du directoire de Publicis, dans une interview à Reuters.

"Il faut qu'on réussisse à se réorganiser, à se discipliner, à changer nos méthodes de travail et à simplifier notre mode de fonctionnement de manière à ce qu'on puisse avoir une rencontre entre ce dont les clients ont besoin et ce que nous devons fournir", a-t-il ajouté.

Le groupe français, qui a bouclé en début d'année le rachat de l'américain Sapient, explique aussi qu'il s'organise autour de quatre grands pôles opérationnels, Publicis Communications, Publicis Media, Publicis.Sapient pour le numérique et enfin Publicis Healthcare pour le secteur de la santé et de la pharmacie.

Chacun de ces pôles sera placé sous la responsabilité d'un directeur général.

"En rassemblant les entités, on réussit à avoir une masse critique qui nous permet d'attirer les meilleurs talents, de mieux servir les clients et d'inventer un modèle de fonctionnement cohérent avec les besoins des clients", souligne Maurice Lévy.

Cette nouvelle organisation, qui sera effective le 2 janvier, fait émerger quatre dirigeants de pôles opérationnels aux pouvoirs importants, susceptibles de faire figure de candidats potentiels pour succéder à Maurice Lévy, dont le mandat de président du directoire prendra fin en 2017.

"Si vous écrivez que vous avez le sentiment que ceci représente un peu la short list, c'est possible. Je pense que personne ne vous démentira", a répondu Maurice Lévy en réponse à une question sur la préparation de sa succession à la tête de Publicis.

EN QUÊTE D'UN NOUVEAU SOUFFLE

Secoué par l'échec de son projet de mariage avec l'américain Omnicom, qui aurait donné naissance au nouveau numéro un mondial de la publicité, Publicis cherchait depuis plus d'un an à se réinventer.

Le groupe a ainsi élargi son directoire à l'automne 2014 et élargi sa palette d'activités en intégrant le conseil, la technologie et le e-commerce grâce à l'acquisition de Sapient.

Avec cette réorganisation, il répond aussi aux critiques récurrentes sur ses difficultés à intégrer ‎ses acquisitions.

Certains estimaient ainsi que Publicis, comme son grand rival WPP, était devenu davantage une holding financière qu'un grand groupe publicitaire intégré.

"Même si nous avons moins d'entités que les autres, il est vrai qu'on en a trop", a reconnu mercredi Maurice Lévy. "Et même si nous ne sommes pas les plus critiquables, cette réorganisation répond à cette critique."

Publicis emboîte le pas de l'outsider français Havas, qui a également cherché à abattre les cloisons entre ses équipes. 

Cette stratégie, dénommée "Global Village" a aidé Havas à briller dans le secteur au cours des derniers trimestres, quand Publicis a enregistré des performances en demi-teinte. et

(Edité par Dominique Rodriguez et Marc Angrand)


Mes listes

valeur

dernier

var.

15.6 +6.27%
0.635 -0.78%
8.045 +0.44%
24.62 -0.57%
0.937 -3.10%
6.47 -2.71%
94.49 -0.01%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.