1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

PSA rapatrie ses moteurs électriques avec Nidec Leroy-Somer
Reuters04/12/2017 à 14:26

    * Une JV PSA-Nidec pour produire des moteurs électriques à 
Trémery 
    * La production débutera en 2022 avec une capacité de 
900.000/an 
    * Investissement de 200 mlns, partagé à parité 
    * Un effectif d'environ 500 personnes  
    * Le japonais Nidec a racheté Leroy-Somer en février dernier 
 
 (Actualisé avec précisions) 
    par Gilles Guillaume 
    PARIS, 4 décembre (Reuters) - PSA  PEUP.PA  a annoncé lundi 
la création d'une coentreprise avec Nidec Leroy-Somer  6594.T  
afin de rapatrier en France la production de ses futurs moteurs 
électriques tout en partageant avec le groupe japonais les 
investissements requis. 
    Face à l'accélération de l'électrification du parc 
automobile, qui pourrait entraîner un doublement de la demande 
mondiale en machineries électriques automobiles à 45 milliards 
d'euros sur les deux prochaines décennies, PSA a déjà fait part 
de son souhait de réinternaliser ses moteurs, comme Renault 
 RENA.PA  l'a déjà fait quelques années plus tôt. 
    "L'objectif est de passer à une nouvelle étape stratégique 
qui nous permet de maîtriser et de contrôler, grâce à ce 
partenariat, la machinerie électrique", a expliqué Patrice 
Lucas, vice-président exécutif de PSA en charge des programmes 
et de la stratégie, lors de la présentation de la JV. 
    Pour les voitures électriques et hybrides que PSA va lancer 
à partir de 2019, le groupe se fournit en grande partie auprès 
de l'allemand Continental  CONG.DE  et de la JV Valeo-Siemens. A 
partir de 2022, les modèles embarqueront à la place des moteurs 
électriques Nidec Leroy-Somer. 
    Ceux-ci seront fabriqués chez PSA, sur le site diesel 
historique de Trémery (Moselle), qui disposera d'une capacité de 
production initiale de 900.000 unités par an en 2022. 
    Le développement des moteurs, qui s'effectuera également 
chez PSA à Poissy (Yvelines), mobilisera une centaine 
d'ingénieurs et la production environ 400 personnes, des postes 
qui devraient être pourvus essentiellement en interne. 
    Grâce à cet accord, dont la finalisation est prévue au 
premier trimestre 2018 une fois les autorisations réglementaires 
obtenues, l'investissement initial de 220 millions d'euros est 
partagé à parité entre les deux groupes. 
    Au cours de la présentation, Tetsuo Onishi, vice-président 
exécutif de Nidec, a souligné qu'en 2022, lors du lancement de 
la production, la structure capitalistique de la JV resterait à 
50-50 mais que c'est Nidec qui prendrait alors la direction de 
la commercialisation des moteurs produits, essentiellement à 
destination de PSA mais aussi vers d'autres clients 
constructeurs éventuels. 
     
    LE FOURNISSEUR ACTUEL DES AUTOLIB 
    Numéro un mondial des petits moteurs de précision, Nidec 
cherche à se renforcer dans les machines électriques de plus 
grande taille, notamment dans l'automobile, et multiplie les 
acquisitions en ce sens. 
    Il a annoncé la semaine dernière le rachat de l'allemand 
driveXpert, spécialiste des unités de contrôle électronique pour 
l'auto. En février dernier, il a repris pour 1,2 milliard de 
dollars Leroy-Somer à l'américain Emersen, dans le cadre du 
recentrage de ce dernier sur l'automatisation industrielle et 
les solutions énergétiques. 
    Pour Leroy-Somer, basé à Angoulême, cet accord avec PSA 
consacre une expertise forgée en 1919. 
    La filiale française de Nidec emploie près de 3.000 
personnes dans l'Hexagone et fournit déjà les moteurs 
électriques des Autolib, ainsi que ceux de l'E-Mehari de PSA. 
Elle est également spécialisée dans les moteurs d'ascenseurs et 
de robots de plus grand gabarit, et équipe aussi des navires et 
des sous-marins de l'armée française. 
    Par ailleurs, interrogé lors de la présentation sur la 
perspective d'une demande de compensation à General Motors 
 GM.N  des dépassements de CO2 d'Opel  , Patrice 
Lucas n'a pas fait de commentaire. Il a simplement répondu que 
le groupe avait présenté un plan pour ramener l'ancienne filiale 
de GM dans les clous et que, comme les autres technologies de 
PSA, les futurs moteurs PSA Nidec avaient vocation à équiper 
tous les modèles Opel et Vauxhall. 
     
    Le communiqué :     
    http://bit.ly/2jL1Pkv    
 
 (Edité par Dominique Rodriguez) 
 

Valeurs associées

-0.82%
+0.23%
-0.59%
0.00%
0.00%
+1.09%

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

5186.47 -0.18%
1.1355 +0.08%
21.1 +1.74%
25.035 -1.13%
2.138 +23.37%

Les Risques en Bourse

Fermer