Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

PSA proche d'une alliance entre sa banque et Santander

Reuters13/02/2014 à 20:47

PSA PROCHE D'UN ACCORD EN VUE D'UNE ALLIANCE ENTRE SA FILIALE BANCAIRE ET SANTANDER

par Sophie Sassard et Matthieu Protard

PARIS (Reuters) - PSA Peugeot Citroën est proche d'un accord en vue d'une alliance entre sa filiale bancaire et la banque espagnole Santander, qu'il espère annoncer la semaine prochaine en même temps qu'un accord de recapitalisation avec Dongfeng, a-t-on appris jeudi de sources proches du dossier.

PSA et Santander, selon trois sources, créeront un réseau de coentreprises à parité dans le financement automobile, qui pourrait à terme se substituer à la garantie publique dont bénéficie Banque PSA Finance (BPF) depuis fin 2012 et qui peut aller jusqu'à 7 milliards d'euros.

"L'objectif est d'annoncer un ensemble d'accords mercredi prochain", indique à Reuters l'une des sources.

Mercredi, des sources proches du dossier ont indiqué à Reuters que PSA, Dongfeng et l'Etat français étaient tombés d'accord sur les grandes lignes d'une augmentation de capital pouvant atteindre 4 milliards d'euros et sur le nouveau tour de table qui s'ensuivra.

Selon ces sources, un protocole d'accord non contraignant sera présenté mardi prochain au conseil de surveillance de PSA, et devrait être signé le même jour, pour pouvoir être annoncé le lendemain.

"Il y a 80 personnes qui travaillent actuellement à plein temps sur le deal. L'objectif serait d'annoncer un accord le 19, en même temps que celui avec Dongfeng", a dit une source.

Ni PSA ni Santander, partenaire historique du constructeur automobile français au Brésil, n'ont souhaité commenter ces informations.

PSA a dit jusqu'à présent qu'il espérait faire une annonce le mercredi 19 février lors de la publication de ses résultats annuels.

"L'objectif est de réduire les coûts de financement. PSA et Santander auront des joint-ventures dans chaque pays, afin que l'essentiel du financement soit supporté par Santander", a détaillé une source. "Dans l'intervalle, la garantie d'Etat couvrira le portefeuille existant de crédit jusqu'à 2016 environ."

Banque PSA Finance est présente dans 23 pays, essentiellement en Europe de l'Ouest (France, Royaume-Uni, Espagne, Allemagne et Italie) et au Brésil. En Amérique latine et en Russie, le groupe opère via plusieurs filiales, certaines entités étant en coentreprise ou en partenariat avec d'autres opérateurs financiers, notamment Santander sur le continent sud-américain.

Santander Consumer Finance, spécialisée dans la finance personnelle, et en particulier le financement automobile, exerce de son côté notamment dans douze pays européens, dont le Royaume-Uni, l'Allemagne, l'Italie, l'Espagne et la Pologne, mais la filiale de Santander n'est pas présente en France.

Concernant la future gouvernance de PSA, le groupe, Dongfeng et l'Etat français doivent encore trouver un accord sur le futur président ou la future présidente du conseil de surveillance, poste actuellement occupé par Thierry Peugeot.

Selon des sources, Patricia Barbizet, directrice générale de la holding Artémis et administratrice de PSA, n'est pas candidate à la succession de Thierry Peugeot, ce qui laisse Louis Gallois favori pour le poste.

Avec Laurence Frost, Gilles Guillaume et Pascale Denis à Paris, Sarah White à Madrid, édité par Dominique Rodriguez


Mes listes

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.