Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

PSA prévoit de signer son nouveau contrat social vendredi

Reuters07/07/2016 à 22:13

UN NOUVEAU CONTRAT SOCIAL EN VUE CHEZ PSA

par Gilles Guillaume

PARIS (Reuters) - PSA prévoit de signer vendredi un accord avec ses syndicats sur un nouveau contrat social qui doit accompagner pendant les trois prochaines années la stratégie industrielle du constructeur automobile maintenant redressé, a annoncé un porte-parole.

Depuis le 11 mai, plusieurs séances de négociation de sont succédées sur le projet baptisé "Nouvel élan pour la croissance". Force ouvrière (FO) a annoncé dès jeudi soir dans un communiqué son intention de signer le texte qui prévoit notamment 1.000 embauches en CDI sur la durée du plan.

Le nouveau contrat, qui met moins l'accent sur la modération salariale que le précédent, prévoit aussi un accord d'intéressement déplafonné et une reconduite des congés senior.

En 2013, quatre organisations sur six - CGC, CFTC, FO et SIA - avaient signé l'accord de compétitivité, tandis que la CGT et la CFDT avaient voté contre.

"On garde les fondamentaux (du plan de redressement) 'Back in the race' et on rajoute les phases de conquête, de croissance organique rentable (du nouveau plan)", a expliqué fin juin à Reuters Xavier Chéreau, directeur des Ressources humaines de PSA. "On rajoute la volonté de croissance, mais on garde l'exigence de la rigueur d'exécution."

Hormis à Rennes (Ille-et-Vilaine), où le récent "Contrat d'avenir" constitue un accord de compétitivité plus classique, le futur accord groupe se veut différent du contrat social qui a suivi l'année noire de 2012, marquée par la fermeture de l'usine d'Aulnay-sous-Bois et un vaste plan social.

Il a été par exemple moins question cette fois de "modération salariale" que de "politique salariale équilibrée" via notamment un nouvel accord d'intéressement.

Force Ouvrière évoque un budget d'augmentation minimum de 1% au-dessus de l'inflation.

NOUVELLE BAISSE DES EFFECTIFS NETS EN FRANCE EN 2015

Le dispositif de gestion des emplois et des compétences, au coeur du précédent accord, devrait quant à lui être prolongé. Depuis 2014, PSA a signé chaque année environ 1.500 congés senior (dispense d'activité rémunérée pour des salariés en fin de carrière) et des syndicats ont appelé à sa reconduite.

En 2014 et 2015, PSA avait embauché un nombre équivalent de jeunes en alternance.

Confronté à une évolution profonde de ses métiers - externalisation, environnement de plus en plus digital, essor des activités logiciels et des spécialités électriques - PSA entend promouvoir le travail transversal entre les équipes ainsi que le télétravail avec, selon FO, la possibilité de trois jours de télétravail par semaine pour les emplois tertiaires.

Le groupe continuera aussi d'encourager la mobilité interne avec des formations, ou externe via des départs sécurisés.

Cela fait craindre à certains représentants syndicaux une poursuite de la baisse des effectifs nets en France. Selon le bilan social de Peugeot Citroën Automobiles, l'effectif total au 31 décembre 2015 est tombé à 54.649 salariés, contre 61.882 en 2013 et 57.790 en 2014, soit 7.200 emplois de moins en deux ans.

"C'est la poursuite des plans de suppressions d’emplois sous forme de départs volontaires et de préretraites non remplacées et le refus de s’engager à ne pas fermer de site en France dans les trois prochaines années, contrairement au premier accord de compétitivité", a déclaré jeudi soir dans un communiqué la CGT, ajoutant qu'elle ne signerait pas l'accord.

Selon FO, PSA s'est en revanche engagé à maintenir à un million sa production annuelle de véhicules en France, avec l'annonce de huit nouveaux modèles dans les usines d'assemblage et le maintien de l'activité de R&D sur le sol français.

Renault, précurseur en matière d'accord de compétitivité, négociera son nouveau contrat au second semestre.

(Edité par Pascale Denis)

Mes listes

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.