Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Actualités

PEUGEOT

20.45EUR
+0.39% 
Ouverture théorique 20.45
indice de référence CAC 40

FR0000121501 UG

Euronext Paris données temps réel
Politique d'exécution
  • ouverture

    20.37

  • clôture veille

    20.37

  • + haut

    20.66

  • + bas

    20.23

  • volume

    2 418 796

  • valorisation

    18 504 MEUR

  • capital échangé

    0.27%

  • dernier échange

    22.06.18 / 17:35:29

  • limite à la baisse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    18.82

  • limite à la hausse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    22.08

  • Éligibilité

    SRD

    Qu'est-ce que le SRD ?

    Fermer
    PEA

    Qu'est-ce que le PEA ?

    Fermer

Autres places de cotation

Fermer
  • + Alerte

    Créer une alerte sur le cours de la valeur PEUGEOT

    Fermer
  • + Portefeuille

    Ajouter PEUGEOT à un portefeuille virtuel

    Fermer
  • + Liste

    Ajouter PEUGEOT à mes listes

    Fermer

PSA-La Chine éclipse au T3 la faiblesse des émergents

Reuters22/10/2014 à 14:18

* Chiffre d'affaires du groupe +1,6% au T3, après -0,7% au S1 * Ventes en volume +5,4%, +44,4% en Chine, +7% en Europe * CA de l'automobile -0,8% si l'on retire la Chine * La Russie et l'Amérique latine restent difficiles * Amélioration de 2,2% des prix, objectifs stratégiques confirmés (Actualisé avec précisions) par Gilles Guillaume PARIS, 22 octobre (Reuters) - PSA Peugeot Citroën PEUP.PA a fait état mercredi d'un rebond de son chiffre d'affaires au troisième trimestre grâce à une performance vigoureuse en Chine, pays clé dans le redressement du groupe, venue éclipser ses difficultés persistantes en Russie et en Amérique latine. Le constructeur, qui bénéficie aussi d'une marché européen meilleur que prévu, a réalisé sur les trois derniers mois un chiffre d'affaires de 12.296 millions d'euros, en hausse de 1,6% après un léger repli de 0,7% au premier semestre. Il a confirmé par ailleurs une hausse de 5,4% de ses ventes en volume au troisième trimestre à 643.600 véhicules, avec un bond de 44,4% en Chine et une progression de 7% en Europe, où il a revu en hausse sa prévision de marché à +4/+5% en 2014, contre une hausse de 3% attendue jusqu'à présent. PSA a lancé coup sur coup depuis un an en Europe le nouveau C4 Picasso, la nouvelle Peugeot 308, les petites 108 et C1 et l'originale C4 Cactus. "Nous connaissons un bon succès de nos lancements et une amélioration de notre pricing power, de notre politique de prix, qui permet d'améliorer nos marges en faisant reconnaître à nos clients la valeur de nos produits lancés récemment", a indiqué Jean-Baptiste de Chatillon, directeur financier du groupe, au cours d'une téléconférence de presse. Au vu du trimestre, PSA a confirmé l'ensemble des objectifs du plan stratégique de Carlos Tavares, axé sur une amélioration de la productivité et un repositionnement sur les modèles et les sites de production les plus rentables. "Remonter d'un niveau très bas joue clairement à l'avantage de PSA, même si sa position structurelle sur le marché reste faible et trop centrée sur l'Europe", commente Morgan Stanley dans une note. "Il reste une marge de manoeuvre pour des relèvements de consensus si PSA continue d'enregistrer des progrès sur son plan de marche." Vers 11h30, l'action du constructeur s'inscrit en hausse de 0,77% à 9,44 euros, portant à plus de 13% sa progression depuis le début de l'année. "DS" BONDIT EN CHINE, MAIS RECULE EN EUROPE L'amélioration moyenne des prix (+2,2%) et du mix produit (+3,7%) n'a pas suffi toutefois à éclipser des effets de change toujours négatifs et une baisse des volumes de 4,7% si l'on retire la Chine. La performance en Europe n'a en effet pas permis non plus de compenser la dégringolade des ventes en Russie et en Amérique latine, où PSA perd de l'argent depuis plusieurs années, et où après la France et l'Europe, les activités sont à leur tour en pleine restructuration. Jean-Baptiste de Chatillon a notamment évoqué les 1.200 suppressions d'emplois en cours en Argentine, où le groupe emploie 4.200 personnes dans son usine de Buenos Aires. Le chiffre d'affaires de la division automobile ressort ainsi en baisse de 0,8% à 7.971 millions si l'on retire la contribution des coentreprises chinoises détenues à 50%, mais en hausse de 2,7% à 9.100 millions en les incluant. "Pour nous (...) mesurer cette progression avec la Chine comprise est la meilleure façon de refléter nos progrès opérationnels", a précisé Jean-Baptiste de Chatillon. Les ventes mondiales du groupe ont été tirées par la marque Peugeot (+7,2%) et dans une moindre mesure par Citroën (+3,8%), les deux marques compensant une baisse de 1,5% pour la nouvelle griffe haut de gamme DS. Cette dernière a fortement progressé en Chine, à qui le groupe a réservé ses deux derniers lancements - DS5 LS et DS6 WR - mais baissé de 14,9% en Europe, la gamme commençant à vieillir puisque la petite DS3, première de la famille, a été lancée en janvier 2010. "C'est sur une période longue qu'on établit une marque à ce niveau-là, que ce soit 15 ans, 20 ans, on verra", a précisé Jean-Baptiste de Chatillon. "Et nous ne manageons pas nos équipes sur un volume de ventes, mais pour établir toutes les caractéristiques d'une marque premium, avec son prix, l'attention au client, au produit. Nous sommes en marche vers cela." Le communiqué : http://bit.ly/1tcQzNf (Avec Laurence Frost, édité par Jean-Michel Bélot)

Valeurs associées

+0.39%

Mes listes

valeur

dernier

var.

0.16 +15900.00%
4.42 +0.14%
73.41 +0.55%
EDF
11.86 +0.47%
26.5 -0.75%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.