Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Actualités

HONDA MOTOR

27.95EUR
+0.58% 
Ouverture théorique 0.00

JP3854600008 HDM

Stuttgart données temps différé
Politique d'exécution
  • ouverture

    27.95

  • clôture veille

    27.79

  • + haut

    28.28

  • + bas

    27.82

  • volume

    0

  • valorisation

    50 629 MEUR

  • capital échangé

    0.00%

  • dernier échange

    23.05.18 / 21:08:17

  • limite à la baisse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    0.00

  • limite à la hausse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    0.00

  • Éligibilité

    Non éligible Boursorama

Autres places de cotation

Fermer
  • + Alerte

  • + Portefeuille

    Ajouter HONDA MOTOR à un portefeuille virtuel

    Fermer
  • + Liste

    Ajouter HONDA MOTOR à mes listes

    Fermer

PSA intéressé par un partenariat avec le malaisien Proton

Reuters23/09/2016 à 11:28

PSA ET RENAULT INTÉRESSÉ POUR REPRENDRE LE CONSTRUCTEUR PROTON

par A. Ananthalakshmi et Liz Lee

KUALA LUMPUR/PARIS (Reuters) - PSA et au moins deux autres constructeurs ont répondu à une proposition de partenariat du constructeur malaisien en difficulté Proton, dont l'actionnaire DRB-Hicom cherche à vendre une participation, ont déclaré à Reuters des sources proches du dossier.

"PSA confirme qu'il participe à un appel d'offres initié par Proton et son actionnaire (le conglomérat) DRB-Hicom", a dit un porte-parole du constructeur français, sans plus de précision sur les demandes de Proton ou sur la proposition apportée en réponse par PSA.

Une source proche du dossier a indiqué que le groupe malaisien avait envoyé des propositions pour un partenariat étranger à près de vingt constructeurs différents cette année.

Selon les sources, DRB-Hicom n'a pas écarté l'idée de vendre une participation majoritaire dans Proton et pourrait aussi envisager de céder la marque britannique de voitures de sport et de course Lotus, détenue par Proton.

Suzuki Motor et Renault ont aussi répondu à la demande de Proton, ont ajouté les sources. Les deux constructeurs se sont refusés à tout commentaire.

Proton et DRB-Hicom n'ont pas réagi dans l'immédiat.

Proton a reçu en avril une aide gouvernementale de 1,5 milliard de ringgits (325 millions d'euros). Le gouvernement a cependant fait valoir que le modèle économique du constructeur n'était pas viable et qu'il lui fallait revoir sa stratégie en s'alliant avec un partenaire étranger.

DEUX USINES EN MALAISIE

Proton décline depuis ses jours de gloire dans les années 1990 mais a l'avantage, pour un éventuel partenaire, d'offrir des capacités de production sous-employées.

Le constructeur, qui n'a vendu que 102.000 voitures l'an dernier, possède deux usines en Malaisie capables de produire au total jusqu'à 400.000 voitures par an.

Un constructeur étranger pourrait construire ses propres voitures dans les usines de Proton et les exporter ensuite sur les marchés à forte croissance d'Asie du Sud-Est, font valoir les sources, qui ont requis l'anonymat.

Fondé en 1983 dans le cadre de la politique d'industrialisation du Premier ministre de l'époque, Mahathir Mohammed, Proton a culminé en 1993 avec 74% du marché malaisien grâce en grande partie à des modèles étrangers vendus sous sa propre marque.

Des problèmes de qualité et de service après-vente ainsi que son incapacité à proposer des modèles originaux convaincants ont fait chuter sa part de marché à 15%.

Les efforts de Proton pour trouver un partenaire étranger lui avaient valu en 2007 des marques d'intérêt de Volkswagen et de General Motors. Les négociations avaient échoué, les autorités malaisiennes refusant de leur céder une participation de contrôle.

(avec Gilles Guillaume à Paris; Patrick Vignal pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)

Valeurs associées

+0.58%
-0.39%
-0.25%
-0.50%
0.00%
0.00%
-5.36%
-1.00%
-0.39%

Mes listes

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.