Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

PSA, Dongfeng et l'Etat français auraient conclu un accord

Reuters13/02/2014 à 10:08

PSA, LE CHINOIS DONGFENG ET L'ÉTAT FRANÇAIS AURAIENT TROUVÉ UN ACCORD

par Sophie Sassard et Laurence Frost et Gilles Guillaume

PARIS (Reuters) - PSA Peugeot Citroën est parvenu à un accord avec Dongfeng Motor et l'Etat français sur les modalités principales d'une augmentation de capital pouvant aller jusqu'à quatre milliards d'euros et sur un renforcement de la coopération industrielle entre le groupe automobile français et son partenaire chinois, a-t-on appris mercredi de sources proches du dossier.

Un protocole d'accord non contraignant (Memorandum of Understanding, MoU) sera présenté mardi prochain, 18 février, au conseil de surveillance de PSA, et devrait être signé le même jour, ont indiqué trois sources directement au fait du dossier.

PSA a refusé de faire un commentaire. Le groupe a dit jusqu'à présent qu'il espérait faire une annonce le 19 février lors de la publication de ses résultats annuels.

"On ne devrait pas avoir de surprise le 19, le deal est fait dans les grandes lignes, il reste seulement les derniers détails à finaliser", a précisé une des sources, de retour de Chine.

Un porte-parole de Dongfeng, dont le siège se trouve à Wuhan, a dit ne pas avoir été informé d'une telle évolution. L'entreprise fera une annonce publique si un accord est conclu, a-t-il ajouté.

Le titre perdait jeudi 1,6% à la Bourse de Hong Kong, qui reculait globalement de 0,4%.

Les trois parties doivent encore trouver un accord sur le futur président ou la future présidente du conseil de surveillance de PSA, poste actuellement occupé par Thierry Peugeot.

Le choix d'une personnalité indépendante est le principal point à régler en termes de gouvernance, ont souligné les sources.

Selon elles, le gouvernement français aimerait que le choix se porte sur Louis Gallois, déjà administrateur indépendant en lien direct avec l'Etat, tandis que Dongfeng défendrait le choix de Patricia Barbizet, jugée plus indépendante.

LE VOLET GOUVERNANCE "COMPLIQUÉ"

Aucun commentaire n'a pu être obtenu dans l'immédiat auprès de Patricia Barbizet, directrice générale de la holding Artémis et administratrice de PSA.

"Les recherches continuent, mais c'est compliqué", a dit une des sources, ajoutant que la question du nombre de sièges revenant à chacun des trois futurs actionnaires -trois ou deux sièges- n'était pas non plus tranchée.

Selon les sources, la plupart des modalités de l'accord de principe sont déjà établies. Chacun des trois actionnaires détiendra environ 14% à l'issue de l'augmentation de capital, qui verra la présence de la famille fondatrice diluée puisque celle-ci détient actuellement 25% du capital.

PSA lèvera trois milliards d'euros via une augmentation de capital réservée à Dongfeng et à l'Etat français, à un prix de 7,50 euros.

S'ensuivra une augmentation de capital avec droits préférentiels de souscription, de plus petite taille, pour les actionnaires existants. Ceux-ci disposeront de 'warrants' leur permettant d'acheter des titres supplémentaires, ce qui, a précisé mercredi une des sources, pourrait aboutir à lever un milliard d'euros supplémentaire.

L'action PSA a clôturé mercredi à 12,52 euros.

Toujours selon les sources contactées par Reuters, le volet industriel du partenariat renforcé avec Dongfeng consistera quant à lui à approfondir la coopération existante entre les deux groupes, avec le développement commun de technologies de PSA comme Hybrid Air ou la construction d'une quatrième usine.

Les deux groupes exploreront également de concert d'autres marchés de la région Asie-Pacifique, et renforceront leur collaboration dans la recherche et le développement.

PSA, qui a promis de maintenir 75% de sa R&D en France, possède déjà un centre de style et de recherche amont en Chine, ainsi que deux centres de R&D, un avec Dongfeng et un avec son autre partenaire chinois, Changan.

Edité par Dominique Rodriguez

Mes listes

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.