Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets

Prudence en vue en Europe avant des statistiques économiques
information fournie par Reuters30/11/2022 à 08:57

Ancien bâtiment de la Bourse de Paris

Ancien bâtiment de la Bourse de Paris

par Claude Chendjou

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes sont attendues en léger rebond mercredi à l'ouverture au lendemain d'une session baissière mais la prudence devrait rester de mise alors que d'importantes statistiques comme l'inflation en zone euro et le PIB américain doivent être publiées, sans compter un discours prévu de Jerome Powell, le président de la Fed.

Les contrats à terme sur indices suggèrent une progression de 0,55% pour le CAC 40 à Paris, de 0,52% pour le Dax à Francfort, de 0,41% pour le FTSE 100 à Londres et de 0,51% pour l'EuroStoxx 50.

La statistique mensuelle des prix à la consommation en zone euro sera connue à 10h00 GMT et le marché s'attend à un ralentissement de l'inflation à 10,4% sur un an, selon le consensus Reuters. L'inflation a légèrement décéléré ce mois-ci en Allemagne et en Espagne.

Aux Etats-Unis, la deuxième estimation du produit intérieur brut (PIB) au troisième trimestre, prévue à 13h30 GMT, devrait montrer une légère accélération à 2,7% en rythme annualisé après un gain de 2,6% annoncé en première estimation, selon le consensus Reuters.

Le président de la Réserve fédérale, Jerome Powell, doit en outre s'exprimer à 18h30 GMT, dans le cadre d'un événement organisé par la Brookings Institution, sur les perspectives de l'économie américaine et du marché du travail alors que les investisseurs auront pris connaissance auparavant des résultats de l'enquête mensuelle du cabinet ADP sur l'emploi.

Après quatre hausses consécutives du coût du crédit de 75 points de base aux Etats-Unis, le marché table avec une probabilité de 63,5% sur un relèvement limité des taux de la Fed de 50 points en décembre, tandis que la probabilité d'une augmentation de 75 points est évaluée à 36,5%.

A WALL STREET

La Bourse de New York a fini en baisse mardi, avec un repli des grandes valeurs technologiques, notamment Apple (-2,1%), dans l'attente d'un discours du président de la Réserve fédérale, Jerome Powell, mercredi.

L'indice Dow Jones a grignoté 0,01%, ou 3,07 points, à 33.852,53 points.

Le S&P-500, plus large, a perdu 0,16% à 3.957,60 points.

Le Nasdaq Composite, à forte composante technologique, a reculé de son côté de 65,72 points (-0,59%) à 10.983,78 points.

EN ASIE

A la Bourse de Tokyo, l'indice Nikkei a fini sur une perte de 0,21% à 27.968,99 points et le Topix, plus large, a abandonné 0,37% à 1.985,57 points.

En Chine, le SSE Composite de Shanghai grignote 0,05% et le CSI 300 prend 0,12% dans une séance volatile.

L'activité manufacturière et celle des services se sont contractées en Chine respectivement à 48,0 et 46,7 en novembre dans un contexte de restrictions sanitaires et de ralentissement de la demande mondiale, montrent les indices PMI publiés mercredi.

La gestion et l'évolution de la pandémie de COVID-19 en Chine continuent par ailleurs de susciter des inquiétudes, de nouveaux heurts ayant éclaté dans la nuit à Canton, dans le sud du pays.

"Les gros titres sur la Chine concernant les restrictions et les manifestations liées au COVID-19 provoquent des inquiétudes chez les investisseurs. Même si certaines mesures d'assouplissement sont envisagées, cela pourrait ne pas suffire à éviter de nouvelles perturbations économiques", a déclaré Anderson Alves, analyste macroéconomique chez ActivTrades.

"On s'attend à ce que les cas de COVID-19 continuent à augmenter; les restrictions seront renforcées jusqu'à la fin de l'année, ce qui entraînera davantage d'incertitude quant à l'impact sur l'économie", a-t-il ajouté.

LES VALEURS A SUIVRE EN EUROPE:

CHANGES/TAUX

Dans les échanges en Asie, le dollar recule mercredi de -0,18% face à un panier de devises de référence après avoir touché un sommet depuis le 23 novembre.

L'euro en profite pour prendre 0,22% à 1,035 dollar.

Sur le marché obligataire, le rendement du Bund allemand à dix ans reprend deux points de base à 1,93% après en avoir cédé huit la veille en réaction au ralentissement de l'inflation en Allemagne en novembre.

Le rendement des Treasuries à dix ans aux Etats-Unis reflue également d'environ deux points à 3,72% avant le discours de Jerome Powell.

PÉTROLE

Les cours pétroliers montent dans les échanges en Asie avec le repli du dollar et une probable baisse des stocks de brut aux Etats-Unis la semaine dernière mais les incertitudes sur la Chine et la réunion du 4 décembre de l'Opep+ limitent les gains.

Le Brent prend 0,84% à 83,73 dollars le baril et le brut léger américain (West Texas Intermediate, WTI) 0,42% à 78,53 dollars le baril.

(Rédigé par Claude Chendjou, édité par Tangi Salaün)

Valeurs associées

Ice Europ -2.75%
Ice Europ -3.62%

1 commentaire

  • 30 novembre09:35

    Des avions volent entre la Chine et la Russie. des armes ?A partir de quand nos industriels vont-ils rapatrier toutes leurs 'petites affaires' vers l'Europe ???


Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.