1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Privatisations-Athènes saura en juin si son objectif 2018 tient

Reuters04/04/2018 à 13:41
    ATHÈNES, 4 avril (Reuters) - L'avancée des grandes
privatisations d'ici au mois de juin sera déterminante pour
savoir si la Grèce pourra atteindre son objectif de lever deux
milliards d'euros grâce à des cessions d'actifs cette année,
dans le cadre de son plan de sauvetage, a annoncé mercredi
l'agence des privatisations du pays (HRADF).
    Les ventes d'actifs publics ont été un élément central des
trois plans de sauvetage mis en place depuis 2010 mais en raison
de la lenteur de ces cessions, l'Etat grec n'en a tiré
qu'environ cinq milliards d'euros depuis 2011 alors que
l'objectif initial était de 50 milliards d'euros.
    "La période allant jusqu'à juin est relativement critique,
qui dira si l'objectif de deux milliards d'euros est réaliste",
a dit à Reuters le président exécutif d'HRADF, Aris Xenofos.
    Dans le cadre de son dernier plan de sauvetage, l'agence a
engagé le processus de vente de 30% du capital de l'Aéroport
international d'Athènes et d'une participation dans sa
principale compagnie de raffinage pétrolier, Hellenic Pétroleum
 HEPr.AT .
    Aris Xenofos a précisé que les discussions en vue d'une
prolongation de 20 ans de la concession de l'aéroport d'Athènes
jusqu'en 2046 par la Commission européenne, condition nécessaire
à la cession de la participation, devraient être bouclées ce
mois-ci, permettant de lancer la procédure de vente. 
    Hellenic Petroleum a annoncé mercredi de son côté que ses
principaux actionnaires, l'Etat grec et Paneuropean Oil and
Industrial Holdings, ont accepté de céder une participation
commune d'au moins 50,1% par un appel d'offres international.

 (Angeliki Koutantou
Juliette Rouillon pour le service français, édité par Wilfrid
Exbrayat)
 

Valeurs associées

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

45.195 -7.93%
4896.92 -0.26%
CGG
1.183 -1.00%
1.13614 +0.03%
2.004 -3.47%

Les Risques en Bourse

Fermer