1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Privatisation de la FDJ : bon démarrage pour les actions réservées aux particuliers
Le Parisien08/11/2019 à 17:03

Privatisation de la FDJ : bon démarrage pour les actions réservées aux particuliers

« Un démarrage très positif. » Les particuliers ont déjà demandé pour environ 200 millions d'euros d'actions de la Française des Jeux (FdJ) dans le cadre de la privatisation de la société, s'est félicitée ce vendredi l'Agence des participations de l'Etat (APE). Cela correspond à « un tiers de la tranche » qui leur est allouée.Concernant les investisseurs institutionnels, « le livre d'ordres a été entièrement couvert dans les premières heures », a précisé l'APE, saluant un démarrage « très positif » de cette opération qui doit aboutir à l'entrée en Bourse le 21 novembre de la FdJ via la cession par l'Etat de 52 % du capital de l'entreprise.Une action entre 16,50 et 19,90€La souscription des actions de la Française des Jeux a débuté jeudi et doit se poursuivre jusqu'à la veille de l'introduction en Bourse.Avec une fourchette de prix entre 16,50 et 19,90 euros par action, comme l'a révélé en exclusivité Le Parisien, l'Etat devrait tirer de l'opération entre 1,6 et 1,9 milliard d'euros. 20 % à 40 % des actions mises sur le marché sont réservées aux petits épargnants, qui bénéficient en plus d'une décote de 2 % sur leur prix.« Un bon investissement, sur le papier »Pour les pouvoirs publics, cette opération a notamment pour enjeu de séduire les Français, plutôt réservés en général lorsqu'il s'agit d'investir leur épargne en actions, surtout depuis la crise de 2008. À grand renfort de publicités.« La FdJ fait partie de notre patrimoine national, elle doit appartenir aux Français grâce à une participation populaire la plus large possible », avait estimé le ministre des Finances Bruno Le Maire jeudi en lançant le début de la période de souscription. Mais alors s'agit-il d'un bon pari ? A priori, il s'agit d'un investissement sûr mais par conséquent, moyennement rentable. « C'est une société solide, note Vincent Boy, analyste marché pour le courtier en ...

Lire la suite de l'article sur LeParisien.fr

Valeurs associées

FDJ
Euronext Paris 0.00%

4 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • koala390
    16 novembre19:47

    Ca vous n'en savez rien lorsqu'un organisme ou meme l'état emet du papier ou à l'intention de vendre une partie des actions qu'elle détient elle à recours à des chefs de files qui sont chargés d'etimer si la papier partira bien ou pas ce sont en générale des banques qui appels d'autres banques et qui manifestent leurs interets or ce service se paye et j'ai aucun doute qu'il ont tous eu une ristourne importante pour ce service en plus le particulier sera servi au plus haut la messe est dite

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer