Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets

Prismaflex : redressement des comptes annuels
information fournie par AOF20/06/2022 à 18:34

(AOF) - Prismaflex International a renoué avec la croissance et une rentabilité opérationnelle positive sur l'exercice 2021-2022. Le résultat net part du groupe est ressorti en perte de 2,1 millions d’euros contre -1,63 million d’euros en pro forma, un an plus tôt. Le résultat opérationnel courant est en revanche bénéficiaire à hauteur de 0,13 million d’euros contre -1,1 million d’euros en pro forma sur l’exercice précédent.

Le fabricant de panneaux d'affichage et imprimeur grand format a réalisé un chiffre d'affaires annuel de 48,9 millions d'euros, soit une croissance de 29% par rapport à l'exercice 2020-2021. Cette reprise a également permis de dépasser l'activité enregistrée lors des exercices 2018-2019 et 2019-2020 à données comparables, respectivement de 12,9% et de 10,9%.

Prismaflex international vise à poursuivre en 2022-2023 sa croissance et l'amélioration de ses fondamentaux économiques, malgré un climat économique incertain lié au conflit géopolitique en Europe de l'Est et à l'inflation. Le groupe s'attache notamment à répercuter dans la mesure du possible la hausse des coûts de matières et de transport sur les prix de vente et à maitriser ses délais de livraison dans ses deux Divisions.

Prismaflex international a démarré l'exercice avec un très bon niveau de carnet de commandes, qui ressortait à 17,2 millions d'euros au 31 mars 2022 (vs 11,5 millions d'euros il y a un an).

AOF - EN SAVOIR PLUS

Services aux entreprises : le transport routier face à un déficit de main d’oeuvre

Un rapport publié par la Dares (Direction de l'Animation de la recherche, des Études et des Statistiques) en octobre 2020 soulignait que les conducteurs routiers faisaient partie des trente métiers les plus en tension en France en 2019. Cette tension n’est pas retombée et pourrait même s’amplifier dans les prochaines années. D’après l'OTRE (Organisation des transporteurs routiers européens), les besoins pourraient atteindre 100.000 postes dans les cinq ans à venir. Le phénomène, qui a été amoindri pendant les confinements successifs, a resurgi avec la reprise de l'activité. Il est en partie lié à un déficit d'image et à des rémunérations peu attractives. Malheureusement les récentes négociations entre les partenaires sociaux pour revaloriser les minima de branche n’ont pas abouti.

Publicité : offensives dans le « retail media »

Ce segment du marché publicitaire consiste, pour les e-commerçants, à monétiser leurs espaces publicitaires en ligne et leurs données clients. Il bénéficie d’une forte croissance. Ces derniers mois, Havas et Publicis ont accéléré leur positionnement dans ce domaine. Ainsi Havas a lancé « Ad to Basket », une entité dédiée au « retail media ». Quant à Publicis, il a repris CitrusAd, une adtech australienne axée sur le « retail media » et essentiellement implantée aux Etats-Unis, pour plus de 100 millions de dollars. Cette opération permet à Publicis d'affiner sa connaissance des sites marchands, ce qui crédibilise son expertise auprès de ses clients. Enfin, Criteo, le groupe français axé sur la publicité en ligne lancé en 2005, s’est également lancé dans la consolidation du segment en reprenant une firme anglaise pour 380 millions de dollars.

Valeurs associées

Euronext Paris +1.18%

0 commentaire

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.