Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Près de 3.000 sans-abris recencés à Paris

Reuters21/02/2018 à 12:19
    PARIS, 21 février (Reuters) - L'opération inédite de 
recensement des sans-abris organisée la semaine dernière par la 
Ville de Paris afin d'adapter l'offre d'hébergement d'urgence a 
permis d'en comptabiliser 2.952, a annoncé mercredi le Samu 
social de la capitale. 
    En comptant les personnes qui sont hébergées dans le cadre 
du plan hiver, on arrive à presque "5.000 personnes à la rue à 
Paris sans solution durable", ajoute sur son compte Twitter ce 
groupement d'intérêt public qui rassemble associations et 
autorités locales. 
    La "Nuit de la solidarité" de jeudi dernier, qui s'inspire 
d'opérations similaires menées à Bruxelles, New York ou Athènes, 
a été organisée quelques semaines après la polémique soulevée 
par le député La République en marche de Paris, Sylvain 
Maillard, qui a affirmé que "même dans les cas de grand froid, 
certains SDF ne souhait aient  pas être mis à l'abri". 
    Ces propos avaient déclenché l'ire des associations, déjà 
échaudées par la confusion née des déclaration du secrétaire 
d'État à la Cohésion des territoires, Julien Denormandie, 
laissant penser que seule une cinquantaine d'hommes isolés 
dormaient dans la rue en Île-de-France. 
    Le secrétaire d'Etat avait par la suite précisé qu'il avait 
voulu parler du "nombre de personnes qui se voient refuser une 
offre d'hébergement faute de places. 
    Le président de la Fédération des acteurs de la solidarité, 
Louis Gallois, avait dénoncé - avant la mise au point de Julien 
Denormandie - des "propos insupportables" et déploré la "volonté 
politique de minorer le nombre de SDF". 
    Le chef de l'Etat a demandé au gouvernement de mettre au 
point, avec les associations et les travailleurs sociaux, une 
méthode permettant "de mieux prendre en compte ceux en situation 
de besoin" afin de faire évoluer "au cours de l'année les plans 
de création de logements". 
    En 2017, plus de deux milliards d'euros ont été consacrés à 
l'hébergement d'urgence, dont 276 millions d'euros pour assurer 
la continuité de l'accueil y compris en période hivernale. 
    Début février, face à la vague de froid, le gouvernement a 
annoncé l'ouverture de 1.000 places supplémentaires 
d'hébergement d'urgence, dont 650 en Ile-de-France, pour les 
personnes sans domicile fixe. 
 
 (Marine Pennetier, édité par Yves Clarisse) 
 

Mes listes

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.