Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

PPR engage sa sortie totale de CFAO

Reuters26/07/2012 à 12:08

VERS UNE SORTIE TOTALE DU CAPITAL DE CFAO POUR PPR

par Pascale Denis

PARIS (Reuters) - PPR a annoncé jeudi qu'il allait céder début août au japonais Toyota Tsusho Corporation (TTC) une participation de 29,8% dans le capital de CFAO au prix de 37,50 euros par action, le conglomérat japonais devant lancer par la suite une offre publique sur l'ensemble du capital du distributeur automobile et pharmaceutique.

Le groupe TTC devrait lancer son offre, au même prix, au plus tard le 15 septembre, et rachètera alors les 12,2% restants de PPR dans son ancienne filiale.

Le prix proposé est inférieur au dernier cours de Bourse de CFAO (37,82 euros en clôture mercredi), mais offre une prime de 28% sur sa moyenne des 12 derniers mois (29,50 euros) et de 15% sur celle des six derniers mois (32,50 euros), le titre CFAO s'étant envolé de 47% depuis le début de l'année sur des rumeurs de sortie de PPR.

"Nous sommes très satisfaits d'une opération qui se fait dans de très bonnes conditions pour toutes les parties", a déclaré à Reuters Jean-François Palus, directeur général délégué de PPR, précisant que les premiers contacts avec TTC avaient été pris en mars et les discussions entamées début juin.

Un fonds d'investissement et un groupe industriel s'étaient également montrés intéressés, mais les discussions ont achoppé sur des questions de financement pour le premier et de modalités financières pour le second.

"TTC conduira dans les semaines qui viennent une 'due diligence' sur les activités non automobiles de CFAO, à la suite de laquelle son conseil confirmera son intention de déposer l'offre publique au plus tard le 15 septembre 2012", précisent PPR et TTC dans un communiqué commun.

L'apport du solde de la participation de PPR serait cependant révocable en cas de dépôt d'une offre concurrente.

"L'OPA sur le solde est quasi certaine. La probabilité pour qu'elle ne soit pas lancée est infinitésimale", a précisé Jean-François Palus, ajoutant que si TTC ne lançait pas son offre, il verserait à PPR une indemnité de 50 millions d'euros.

DÉSENDETTEMENT

Il a également expliqué que TTC n'avait pas lancé tout de suite une OPA sur la totalité du capital "pour des raisons de procédures" liées à la finalisation des opérations de 'due diligence'.

Pour le groupe français de luxe et de distribution, le produit de cession de ses 29,8% s'élève à environ 690 millions d'euros et celui de la totalité de ses 42% à 967,5 millions.

Ce produit sera affecté au désendettement du groupe, a indiqué Jean-François Palus. A la fin 2011, la dette nette de PPR totalisait 3,4 milliards d'euros.

PPR, propriétaire de Gucci, Puma, la Fnac et Redcats, avait entamé son virage stratégique de recentrage sur le luxe et la mode sportive à la fin 2009 avec la mise en Bourse de 58% du capital de CFAO.

L'opération s'était faite à 26 euros par action et lui avait rapporté 830 millions d'euros.

PPR a également mis en vente Redcats, son pôle de vente à distance, dont la cession s'avère difficile. Le processus de cession lancé il y a un an, suspendu un temps pour cause de crise de la dette et de problèmes d'accès au crédit, a été réactivé en mai.

Alors qu'une cession par morceaux est évoquée dans les milieux bancaires, Jean-François Palus a indiqué que le processus de vente se poursuivait et que "toutes les options" étaient étudiées "au mieux des intérêts de toutes les parties", sans plus de précision.

TTC, conglomérat diversifié dans la distribution automobile, la santé, l'énergie ou la chimie, réalise un chiffre d'affaires de 74 milliards de dollars (61 milliards d'euros) et sa capitalisation boursière s'élève à 6,5 milliards de dollars.

CFAO a réalisé quant à lui un chiffre d'affaires de 3,1 milliards d'euros en 2011. Sa capitalisation boursière était de 2,8 milliards d'euros au cours de clôture de mercredi.

Edité par Dominique Rodriguez


Mes listes

valeur

dernier

var.

5382.74 -0.17%
105 -0.14%
1.546 -2.52%
18.78 -0.21%
6.575 -1.13%
SEB
159.9 -0.99%
17.58 -1.40%
50 -0.60%
1.267 +0.08%
4.99 -1.69%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.