1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Pourquoi les avions d'Air France risquent de voler à moitié vides
Le Point26/07/2016 à 09:58

En plein chassé-croisé estival, les syndicats SNPNC-FO et Unsa-PNC (45 % des voix du personnel de cabine, PNC) incitent les salariés à des arrêts de travail à compter de mercredi (jour de publication des comptes semestriels d'Air France-KLM) jusqu'au 2 août. Si, ce soir, les déclarations des grévistes demandées par la loi Diard sont connues, les prévisions de trafic sont plus difficiles à établir que lors de grèves de pilotes. Elles peuvent toutefois être moins pénalisantes. En effet, un avion armé normalement par dix PNC peut décoller s'il n'y en a que huit, alors qu'il est exclu de partir avec un pilote sur deux, ou même deux sur trois lors des très longs courriers. La règle imposée par l'aviation civile internationale est d'une hôtesse (ou d'un steward) pour cinquante passagers. Sur les avions comme le Boeing 777 ou l'Airbus A380, ce quota est largement dépassé, notamment en classe affaires et en première classe. Ainsi, sur un A380 de 516 sièges, il y a vingt-deux PNC alors que onze seraient réglementairement nécessaires, mais au prix d'une nette dégradation du service hôtelier? Autre possibilité, limiter lors de l'embarquement le nombre de passagers pour respecter le quota 1/50, même si l'avion décolle à moitié vide.

Mobilité des navigants de cabine

Deuxième différence fondamentale qui permet une certaine souplesse, un PNC peut être qualifié sur deux avions différents ? B777 et A380, par exemple...

Lire la suite sur Le Point.fr

4 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • M7520498
    26 juillet11:19

    Personne en France ne veut accepter de marche arrière , .................................. a l'évidence c'est notre livre d'histoire qui l'atteste , ..........................sans conflit armé 14/18 39/45 !

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer