Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Pour Lombard Odier, il faut conserver l'exposition à l'or (pour le moment)
AOF27/11/2020 à 16:03

(AOF) - Les incertitudes à court terme devraient maintenir le cours de l'or dans une fourchette comprise entre 1 850 et 2 000 dollars l'once, ce qui offre une protection relativement efficace contre la volatilité des marchés boursiers. Telle est la conviction de Stéphane Monier, directeur des investissements chez Lombard Odier. Si la dépréciation du dollar pourrait encourager la demande d'or physique, la demande financière restera le principal moteur du cours du métal jaune, ajoute l'expert.

" Plus tard en 2021, lorsque la reprise sera installée, que les taux réels seront retournés à leurs niveaux normaux et que les investisseurs auront relevé leur exposition aux actifs risqués, le cours de l'or devrait se rapprocher de notre objectif à douze mois de 1 600 dollars l'once ", conclut Stéphane Monier.

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer