Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Pour la BoJ, le Japon peut encaisser le ralentissement chinois

Reuters15/09/2015 à 12:00

* La BoJ maintient son programme d'assouplissement quantitatif * Evaluation en baisse des exportations et de la production * Elle se dit confiante malgré le ralentissement des émergents * Certains observateurs attendent de nouvelles mesures de soutien dès octobre (Actualisé avec conférence de presse de Kuroda) par Leika Kihara TOKYO, 15 septembre (Reuters) - Le gouverneur de la Banque du Japon, Haruhiko Kuroda, a affiché mardi sa confiance dans la capacité de l'économie nippone à résister au ralentissement en cours en Chine et à la faiblesse de la demande dans le reste de l'Asie, laissant ainsi entendre qu'il n'avait pas l'intention d'augmenter prochainement le soutien de la banque centrale à l'activité. Il a toutefois répété que la BoJ "n'hésiterait pas" à prendre de nouvelles mesures si la reprise économique et l'objectif d'une remontée de l'inflation vers 2% se trouvaient compromis. "Il est vrai que les exportations et la production sont affectées par le ralentissement de certaines économies émergentes. Mais cela ne remet pas en cause notre jugement sur le fait que l'économie japonaise poursuit une reprise modérée", a dit Kuroda lors d'une conférence de presse après une réunion de politique monétaire. "Il n'y a absolument rien de changé au fait que nous n'hésiterons pas à ajuster la politique monétaire en cas de modification de la tendance d'évolution des prix et si nous jugeons nécessaire (de nouvelles mesures) pour atteindre rapidement notre objectif de prix." A propos de la Chine, le gouverneur de la BoJ a déclaré que Pékin disposait des marges de manoeuvre et de la détermination nécessaires pour stabiliser l'économie en prenant des mesures monétaires et budgétaires. Comme attendu, la Banque du Japon s'est abstenue mardi d'augmenter son programme de relance monétaire, préservant ainsi ses munitions dans l'éventualité où la hausse des taux attendue aux Etats-Unis viendrait accroître la volatilité sur les marchés mondiaux. Une série d'indicateurs médiocres, portant notamment sur les exportations, l'évolution des salaires et les dépenses des ménages, a accru la pression sur la banque centrale pour qu'elle augmente ses rachats d'actifs, déjà importants, et dope ainsi l'économie, qui s'est contractée au deuxième trimestre. UN NOUVEL ASSOUPLISSEMENT DÈS OCTOBRE ? Mais elle a simplement maintenu son programme d'assouplissement quantitatif (QE) en réitérant son engagement d'augmenter la masse monétaire au rythme annuel de 80.000 milliards de yens (589 millions d'euros) par le biais du rachat d'emprunts d'Etat et d'actifs plus risqués comme des fonds indiciels (ETF). La décision a été votée par huit voix contre une au comité de politique monétaire. La BoJ a revu à la baisse son évaluation des exportations et de la production, désormais "plus ou moins stables", et a pris note du ralentissement des pays émergents. Haruhiko Kuroda a dit prévoir un rebond de la croissance sur juillet-septembre alors que certains économistes n'excluent pas une nouvelle contraction du produit intérieur brut (PIB), qui ferait basculer l'archipel dans sa deuxième récession en deux ans. La plupart des observateurs s'attendent à ce que la BoJ finisse par assouplir de nouveau sa politique, mais ils sont divisés sur le calendrier: certains la voient rester l'arme au pied jusqu'à l'an prochain alors que d'autres tablent sur une initiative dès la réunion du 30 octobre, lors de laquelle seront examinées les prévisions de croissance et d'inflation à long terme. Certains prédisent même que la banque centrale tentera de prendre les marchés par surprise en passant à l'action dès la prochaine réunion des 6-7 octobre. "On n'est pas en récession mais l'économie manque clairement de vigueur et les prix sont bien en-deçà de l'objectif de la BoJ", commente Hiroshi Miyazaki, économiste senior chez Mitsubishi UFJ Morgan Stanley Securities. "La BoJ pourrait assouplir encore (sa politique) au début octobre pour éviter d'être en retard sur la courbe", ajoute-t-il. Une enquête Reuters publiée mardi montre que le moral des industriels japonais a enregistré en septembre sa plus forte baisse depuis un an. L'indice Reuters Tankan, qui mesure le sentiment du secteur manufacturier et donne un avant-goût du Tankan de la BoJ qui sera publié le 1er octobre, a chuté à 9 contre 17 en août, revenant à son plus bas niveau depuis huit mois. (avec la contribution de Stanley White, Tetsushi Kajimoto et Kaori Kaneko; Véronique Tison et Marc Angrand pour le service français)

Mes listes

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.