Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Pour Anaxis AM, le High-Yield est une opportunité, à condition d’être sélectif

Boursorama28/03/2012 à 16:25

          Pourquoi le High-Yield a-t-il le vent en poupe ?

Grâce aux LTRO et à l'amélioration des chiffres macro-économiques aux Etats-Unis, tous les segments de la dette corporate sont en forte hausse en 2012.

Jusqu'à présent, les résultats des entreprises ont été satisfaisants, en majorité en ligne avec les attentes des analystes. Par ailleurs, la politique financière prudente des émetteurs au cours des deux dernières années (priorité donnée au désendettement et à l'allongement de la maturité moyenne de leur dette) leur permet d'être bien préparés en cas de ralentissement économique plus prononcé.

Suite à l'amélioration de la situation des dettes souveraines européennes, les spreads sur le High-Yield se sont contractés générant des gains en capital substantiels depuis le début de l'année. Le niveau des spreads offre encore une rémunération attractive, notamment au regard du taux de défaut modéré attendu. Moody's estime un taux de défaut de 4% sur les émissions corporate européennes High-Yield pour l'année 2012.

          Pourquoi faut-il rester prudent ?

Même si le risque systémique a diminué suite aux opérations de LTRO de la BCE et à la restructuration de dette grecque, des risques importants continuent de peser l'économie européenne. Le principal risque est l'atonie de la croissance en général et plus particulièrement les effets des récessions sévères dans lesquelles se trouvent les pays périphériques du continent. Les politiques d'austérité mises en place par la plupart des gouvernements, bien que nécessaires et bénéfiques à long terme, renforcent les effets dépressifs du phénomène de deleveraging de l'économie enclenché depuis la crise financière de 2008.

D'autres risques exogènes doivent être également pris en compte tels que le renchérissement du prix du pétrole (tensions en Iran), le ralentissement de la croissance chinoise et les doutes sur la vigueur de la reprise américaine.

Il faut également se méfier de l'engouement des investisseurs pour la classe d'actif. Dans un contexte de taux bas, les investisseurs poursuivent leur recherche de rendement, sans toujours analyser en profondeur les mérites propres de leur investissement. Ces comportements ont tendance à favoriser les adjudications d'émetteurs peu convaincants, offrant des rendements attractifs mais présentant un risque de perte en capital.

         Comment investir dans cette classe d'actif ?

Dans ce contexte, ANAXIS privilégie une approche de gestion très sélective reposant sur une approche bottom-up fondamentale. Nos gérants attachent une importance particulière à l'analyse détaillée des business models, des comptes de résultats et des cash-flows. Les analyses des bilans des sociétés et de la structure de leur endettement sont insuffisantes pour garantir les créanciers dans un contexte de forte volatilité de l'économie.

Aujourd'hui, par cette approche, nous identifions de la valeur principalement dans le haut du High-Yield. En excluant les financières et les secteurs trop cycliques, il est possible de construire un portefeuille offrant un rendement (yield to maturity) d'environ 5.5 % à 6% tout en maintenant une duration moyenne de 2.5 à 3 années.


Mes listes

valeur

dernier

var.

7.44 -3.43%
106.7 -1.98%
0.655 +1.12%
0.354 +0.57%
1.082 +1.79%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.