1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Pour AllianzGI,l'immobilier coté reste une classe d'actifs attractive à condition de rester sélectif
AOF14/11/2019 à 11:41

(AOF) - Dans un contexte économique marqué par l'incertitude et les taux bas, l'immobilier coté en Europe reste une classe d'actifs attractive pour les investisseurs : selon Victor Kittayaso et Thierry Cherel, respectivement gérant et co-gérant des portefeuilles Immobilier coté d'AllianzGI, les foncières cotées représentent un investissement défensif et de long-terme offrant une bonne visibilité et des rendements réguliers, tout en étant liquides.

" L'immobilier coté conserve de solides atouts. Les politiques de taux bas des banques centrales ont augmenté la pression sur les investisseurs pour investir sur des actifs offrant un rendement ajusté du risque attractif. Les fondamentaux des foncières cotées restent sains et s'appuient sur des marchés locatifs bien orientés. Nous estimons que les portefeuilles ont encore un potentiel de croissance de valeur, le patrimoine des foncières offrant des réserves de valeur : réévaluation des patrimoines et des projets de construction ", explique Victor Kittayaso. " De plus, les foncières européennes affichent une décote plutôt attractive de 10% par rapport à la valeur de leurs fonds propres (actifs nets réévalués) et un rendement de 4% du dividende ".

Depuis quelques années, cette classe d'actifs n'est toutefois plus homogène, et il est important de savoir être sélectif. La valorisation moyenne du secteur cache en effet d'importantes différences. Par ailleurs, si celle-ci reste un critère important, elle n'est qu'une partie de l'analyse. " Il faut également évaluer le potentiel de création de valeur du patrimoine de la foncière et sa stratégie d'entreprise. Ce sont, avec l'accès aux marchés de capitaux, les trois piliers de la création de valeur ", remarque Thierry Cherel. " En particulier, l'adéquation entre le cycle du marché immobilier et le niveau de levier opérationnel de l'entreprise est indispensable ".

Parmi les différents marchés, AllianzGI privilégie l'immobilier logistique, qui offre une croissance intéressante, la demande d'entrepôts étant largement dynamisée par la croissance du commerce en ligne ; l'immobilier alternatif (hôtels, résidences services, garde-meubles, etc.) offre également un couple rendement risque intéressant, et le marché de bureaux reste néanmoins attractif dans un contexte de taux de vacance historiquement bas en Europe. En revanche, il convient d'aborder plusieurs marchés avec prudence : celui du logement en Allemagne, qui est contrasté, entre une dynamique de rattrapage qui se poursuit et le gel des loyers à Berlin ; celui des centres commerciaux, un secteur en transition ; et enfin, celui du Royaume-Uni, compte tenu de l'incertitude liée au Brexit.

Pour AllianzGI, la prise en compte des facteurs ESG offre une grille d'analyse supplémentaire et est devenue incontournable depuis quelques années. Les foncières cotées sont particulièrement exposées à des risques environnementaux qui doivent être pris en considération par leurs dirigeants.

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

10.02 +25.25%
0.0033 -15.38%
15.76 -4.31%
1.146 +63.95%
2.12 -2.44%

Les Risques en Bourse

Fermer