1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Politique monétaire : l'incroyable expérience du Premier Ministre indien
Le Revenu07/07/2017 à 16:51

Eric Bourguignon, directeur général délégué de Swiss Life Asset Management . (© M. Kiran/AFP)

8 novembre 2016, 20h00. C'est la consternation en Inde. Le Premier ministre, Narendra Damodardas Modi, annonce à la surprise générale la démonétisation des 24 milliards de billets de 500 et 1.000 roupies. Par cette opération, 45% des billets en circulation, représentant près de 90% de la valeur totale de la monnaie fiduciaire, perdaient leur cours légal.

1,3 milliard d'Indiens se trouvaient ainsi subitement démunis de tout moyen de paiement. Un drame pour un pays où 98% des transactions se font en espèces. Revenons sur une des plus extraordinaires expériences monétaires de ces dernières années.

Le chaos monétaire

Destinée à «briser l'empire de la corruption et de l'argent noir», l'opération choc de Monsieur Modi comportait plusieurs volets. Outre la mise hors circuit des grosses coupures de 500 et 1.000 roupies existantes, de nouveaux billets de 500 et 2.000 roupies devaient être mis en circulation le 10 novembre. Les indiens avaient jusqu'au 31 décembre 2016 pour échanger leurs vieux billets transformés en papiers sans valeur par la simple volonté du « Prince », contre ces flamboyants billets neufs.

Point clef du dispositif, les échanges aux guichets étaient limités à 4.000 roupies (environ 55 euros) par passage tandis que les retraits journaliers aux distributeurs automatiques étaient plafonnés à 2.000 roupies, plafond porté à 2.500 roupies le 14 novembre, puis

Lire la suite sur le revenu.com

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer