Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Actualités

NASDAQ Composite

7 707.97Pts
-0.50% 

XC0009694271 COMP

Index Ex données temps différé
Politique d'exécution
  • ouverture

    7 692.96

  • clôture veille

    7 746.38

  • + haut

    7 712.02

  • + bas

    7 676.83

  • +haut 12 derniers mois

    7 768.60

  • +bas 12 derniers mois

    6 081.96

  • volume

    0

  • dernier échange

    18.06.18 / 16:10:02

  • + Alerte

    Créer une alerte sur le cours de la valeur NASDAQ Composite

    Fermer
  • + Liste

    Ajouter NASDAQ Composite à mes listes

    Fermer

POINT MARCHÉS-Wall Street stagne en attendant que Trump passe à l'action

Reuters20/03/2017 à 22:09
 (Actualisé avec volumes, précisions sur la séance, autres 
classes d'actifs) 
    * Le Dow cède 0,04%, le S&P-500 perd 0,2% et le Nasdaq gagne 
0,01% 
    * Le Nasdaq et Apple à des records 
    * Les réformes économiques de Trump se font attendre 
 
    par Noel Randewich 
    20 mars (Reuters) - La Bourse de New York a connu lundi une 
séance de relatif surplace, ses trois grands indices terminant 
dans le désordre avec de faibles variations malgré un nouveau 
record en séance pour le Nasdaq, porté par Apple  AAPL.O . 
    L'indice Dow Jones  .DJI  a cédé 8,76 points, soit 0,04%, à 
20.905,86. Le Standard & Poor's 500  .SPX , plus large et 
principale référence des investisseurs, a perdu 4,78 points, 
soit 0,2%, à 2.373,47. Le Nasdaq Composite  .IXIC  n'a pour sa 
part quasiment pas bougé avec un gain de 0,53 point (0,01%) à 
5.901,53 après un pic historique en séance à 5.915,12 points. 
    Wall Street a volé de records en records depuis la victoire 
de Donald Trump à l'élection présidentielle américaine en 
novembre mais l'enthousiasme est désormais retombé. 
    Le nouveau président des Etats-Unis consacre une grande 
partie de son énergie actuelle à tenter de faire adopter par le 
Congrès une réforme du système de santé au risque de retarder la 
mise en oeuvre de ses autres grandes promesses de campagne en 
matière de dérégulation, d'investissements dans les 
infrastructures et de baisses d'impôts. 
    "C'est tout simplement encore une journée de plus où on 
reporte le fait de parler de politique", dit Ian Winer, 
directeur du trading chez Wedbush Securities. "Le marché veut 
une réforme fiscale et il faut d'abord en finir avec la réforme 
de la santé pour qu'on obtienne la réforme fiscale." 
    Randy Frederick, vice-président du trading et des dérivés 
chez Charles Schwab, exprime les mêmes regrets. 
    "Avec la réforme fiscale et les dépenses d'infrastructures 
repoussées à la fin de l'année voire à l'année prochaine, cela 
va finir par peser sur le moral et la confiance des 
entreprises", déclare-t-il. "Au bout d'un moment, le marché va 
perdre patience." 
     
    CATERPILLAR RASSURE LES INVESTISSEURS 
    Au-delà de l'"effet Trump", la Bourse de New York a aussi 
été portée depuis fin 2016 par la confiance en l'économie 
américaine affichée par la Réserve fédérale, qui a relevé ses 
taux à deux reprises en décembre puis la semaine dernière. 
    Lors de son dernier tour de vis monétaire, la Fed n'a 
toutefois fait que confirmer son calendrier prévisionnel de deux 
nouvelles hausses de taux d'ici la fin de l'année, privant le 
marché d'une éventuelle bonne surprise. 
    Charles Evans, le président de la Fed de Chicago, a confirmé 
lundi cette hypothèse de trois relèvements de taux en tout en 
2017.   
    Comme sur les marchés européens, qui ont terminé en petite 
baisse, la prudence est d'autant plus de mise à Wall Street que 
les Etats-Unis, sous l'impulsion de Donald Trump, ont conduit le 
G20 samedi à renoncer à sa position commune sur un rejet du 
protectionnisme.   
    La perspective d'une possible taxe sur les importations aux 
Etats-Unis a pesé sur le secteur de la distribution avec des 
replis de 3% à 4,77% pour Nordstrom  JWN.N , Macy's  M.N  et 
Kohl's  KSS.N , les trois plus fortes baisses du S&P-500. 
    Apple a été de loin le principal soutien du S&P-500 et du 
Nasdaq avec une progression de 1,05% à 141,46 dollars avec un 
record à 141,50 dollars juste avant la clôture. Le titre a été 
porté par une succession d'avis favorables sur les perspectives 
du géant de l'électronique grand public, qui pourrait fêter les 
10 ans de l'iPhone avec un nouveau modèle innovant.   
    Le Dow a pour sa part été principalement soutenu par 
Caterpillar  CAT.N , qui a pris 2,68% à 95,40 dollars. Le numéro 
un mondial des engins de terrassement et de génie civil a 
rassuré les investisseurs avec ses chiffres de vente. 
  
     
    FAIBLES VOLUMES 
    Disney  DIS.N  a aussi animé la cote avec un gain de 0,85% à 
112,71 dollars en profitant du succès dans les salles de cinéma 
de son dernier film "La Belle et la Bête", qui a rapporté 170 
millions de dollars (158,2 millions d'euros) au cours du 
week-end, un record pour une sortie au mois de mars. 
    La fabricant de puces AMD  AMD.O  a enregistré de loin la 
plus forte hausse du S&P-500 (+6,75% à 14,40 dollars) à la suite 
de relèvements d'objectifs de cours de la part de deux courtiers 
saluant les perspectives offertes par ses nouveaux produits. 
    Les volumes ont été faibles sur les marchés actions 
américains, avec un total de 5,8 milliards de titres échangés 
contre une moyenne quotidienne de 7,1 milliards sur les 20 
dernières séances. 
    Le dollar a touché un creux de six semaines face à un panier 
de devises de référence  .DXY  avant d'effacer ses pertes, comme 
face à l'euro  EUR= . Le billet vert pâtit depuis mercredi de 
l'absence de toute surprise dans les décisions et les 
déclarations de la Fed, qui ont encore fait reculer le rendement 
à 10 ans des emprunts du Trésor américain  US10YT=RR , tombé à 
plus bas de deux semaines à 2,466%. 
    Le recul du dollar profite à l'or  XAU= , qui a touché un 
pic de deux semaines à 1.235,50 dollars l'once au comptant, mais 
il ne suffit pas à enrayer le repli des cours du pétrole face 
aux difficultés apparentes de l'Opep à résorber l'excédent 
d'offre sur le marché. 
 
 (Avec Sam Forgione à New York et Tanya Agrawal à Bangalore; 
Bertrand Boucey pour le service français) 
  
 
 

Valeurs associées

Mes listes

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.