Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

POINT MARCHÉS-Wall Street paie encore le prix des tensions commerciales
Reuters02/07/2018 à 15:48

    * Wall Street commence le second semestre dans le rouge
    * Les tensions commerciales pénalisent les actifs risqués
    * Les Bourses européennes reculent également
    * La crise politique en Allemagne pèse sur l'euro

    2 juillet (Reuters) - Wall Street a débuté lundi dans le
rouge un second semestre qui s'annonce compliqué en raison
notamment de la persistance des tensions entre les Etats-Unis et
leurs principaux partenaires commerciaux.
    L'indice Dow Jones  .DJI  perd 180,57 points, soit 0,74%, à
24.090,84 points un quart d'heure environ après l'ouverture.
     Le Standard & Poor's 500  .SPX , plus large, recule de
0,59% à 2.702,27 points et le Nasdaq Composite  .IXIC  cède
0,58% à 7.467,07 points.
    Washington doit mettre en application vendredi des droits de
douane sur 34 milliards de dollars (29 milliards d'euros) de
produits chinois, une perspective qui fait craindre un nouvel
enchaînement de représailles et contre-représailles.   
    Les valeurs chinoises cotées à New York sont en première
ligne, notamment Alibaba  BABA.N  et JD.com  JD.O , qui perdent
respectivement 1,64% et 2,14%. 
    Le secteur des semi-conducteurs, très exposé au marché
chinois, souffre également à l'image de Qualcomm  QCOM.O 
(-1,32%), Intel  INTC.O  (-1,32%) et  AMD (AMD.O)(-0,20%).
    Contre la tendance, Tesla  TSLA.O  prend 4,65% après
l'annonce par le constructeur de voitures électriques d'une
augmentation de sa production au deuxième trimestre, l'objectif
des 5.000 Model 3 produites par semaine ayant été atteint in
extremis sur la semaine écoulée.  
    A la hausse également Dell Technologies  DVMT.N  et sa
filiale VMware  VMW.N  prennent respectivement 6,73% et 5,25%
après l'annonce par le premier du rachat des actions indexées
sur la performance du second, une étape vers le retour sur le
marché boursier du groupe Dell dans son ensemble.
    
    LES ACTIONS RECULENT EN ASIE PUIS EN EUROPE 
    Les frictions commerciales ont pesé sur les marchés
asiatiques, notamment en Chine, où le CSI 300  .CSI300 , qui
regroupe les 300 premières capitalisations de Chine
continentale, a chuté de 2,93%. 
    Les Bourses européennes sont elles aussi mal orientées: , le
CAC 40 parisien  .FCHI  perd 0,83% et l'indice large européen
Stoxx 600  .STOXX  cède 0,81%.
    Les investisseurs européens s'inquiètent des tensions
commerciales mais aussi des nouvelles venues d'Allemagne, où le
ministre de l'Intérieur d'Angela Merkel, Horst Seehofer,
également président de l'Union chrétienne-sociale (CSU), le
parti conservateur bavarois en désaccord avec la politique
migratoire de la chancelière, a proposé de démissionner de ces
deux postes.    
    Les dirigeants des trois partis de la coalition au pouvoir
en Allemagne - CDU, CSU et SPD - comptent se retrouver dans la
soirée pour tenter de résoudre la crise.  
    L'actualité allemande pèse sur l'euro, qui recule de 0,72% à
1,1600 dollar  EUR= . Le billet vert progresse pour sa part de
0,51% face à un panier de devises de référence  .DXY .
    Le pétrole, lui, reste orienté à la baisse, pénalisé par
l'augmentation de la production de l'Arabie saoudite et de la
Russie, mais aussi par le message publié par Donald Trump sur
Twitter évoquant une hausse de deux millions de barils par jour
de la production saoudienne, message que la Maison blanche s'est
efforcée de minimiser.  
    Le Brent  LCOc1  cède 1,5% à 78,04 dollars le baril et le
brut léger américain (West Texas Intermediate, WTI)  CLc1  0,5%
à 73,78 dollars.
    Wall Street ouvrira mardi pour une séance écourtée et sera
fermée mercredi en raison de la fête nationale du 4 juillet. 
    La fin de semaine s'annonce animée avec la publication,
jeudi, du compte rendu de la dernière réunion de politique
monétaire de la Réserve fédérale, qui sera suivie vendredi par
le rapport mensuel sur l'emploi aux Etats-Unis.
   
    * Pour les valeurs à suivre, cliquez sur  
    

 (Patrick Vignal, édité par Marc Angrand)
 
 

Valeurs associées

Index Ex +2.26%
Index Ex +1.34%
Index Ex -0.15%
Euronext Paris -0.69%
DJ STOXX -0.10%
NASDAQ +2.95%
NYSE +0.55%
NASDAQ +1.59%
NASDAQ +2.68%
NASDAQ +2.06%
NASDAQ +5.04%
Afficher toutes les valeurs associées Réduire

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer