1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

POINT MARCHÉS-Wall Street ouvre en hausse, espoirs sur le commerce et la Corée

Reuters06/03/2018 à 15:40
    * Le Dow Jones gagne 0,35%, le S&P-500 0,3%, le Nasdaq 0,48%
    * La Corée du Nord serait prête à parler nucléaire avec les
USA
    * L'application des droits de douane sur l'acier pas
certaine

    6 mars (Reuters) - La Bourse de New York progresse en début
de séance mardi, soutenue par de nouveaux signes de détente sur
le dossier nord-coréen et les espoirs d'apaisement sur le front
du libre-échange. 
    Quelques minutes après l'ouverture, l'indice Dow Jones
 .DJI  gagne 86,02 points, soit 0,35%, à 24.960,78 points. Le
Standard & Poor's 500  .SPX , plus large, progresse de 0,3% à
2.729,11 points et le Nasdaq Composite  .IXIC  prend 0,48% à
7.365,56 points.
    Le marché apprécie l'annonce de la tenue fin avril d'un
sommet entre Corée du Sud et Corée du Nord, le premier depuis
dix ans, et les déclarations d'un responsable sud-coréen de
retour de Pyongyang selon lequel le régime nord-coréen est
disposé à négocier avec les Etats-Unis et à suspendre ses essais
nucléaires pendant ces discussions.  
    Les marchés actions étaient déjà bien orientés avant ces
nouvelles en provenance d'Asie, grâce au reflux des craintes de
tensions commerciales internationales après les multiples appels
de responsables politiques et d'entreprises aux Etats-Unis
adressés à Donald Trump pour qu'il ne mette pas à exécution ses
menaces de taxation des importations d'acier et d'aluminium.
 
    Le Dow et le S&P avaient regagné plus de 1% lundi, les
investisseurs jugeant déjà que le risque d'une escalade des
tensions commerciales entre les Etats-Unis et leurs grands
partenaires avait diminué. 
    "Le fait que même des soutiens du président Trump au sein de
l'administration s'expriment publiquement contre les droits de
douane a alimenté les anticipations d'un recul de sa part",
expliquent les responsables de la stratégie taux de Nomura. 
    
    LES RENDEMENTS OBLIGATAIRES EN HAUSSE, LE DOLLAR EN BAISSE
    Le regain d'appétit pour le risque se traduit aussi par des
dégagements sur les marchés obligataires et donc par une
remontée des rendements: le dix ans américain  US10YT=RR  a
brièvement repassé la barre de 2,9% et son équivalent allemand
 DE10YT=RR , à plus de 0,68%, reprend plus de cinq points de
base.
    Sur le marché des changes, le net regain d'appétit pour le
risque défavorise le dollar, qui abandonne 0,45% face à un
panier de devises de référence; l'euro, lui, a un temps repassé
le seuil de 1,24 dollar  EUR= , sous lequel il évoluait depuis
le 20 février. 
     Le billet vert a toutefois réduit ses pertes après les
déclarations à CNBC de Robert Kaplan, le président de la Réserve
fédérale de Dallas, sur l'absence d'impact des tensions
commerciales sur ses prévisions économiques. Il a précisé que le
scénario de base de la Fed continuait d'intégrer trois hausses
de taux cette année.  
    Aux valeurs, Chevron  CVX.N  gagne 0,72%. Le groupe
pétrolier a dit prévoir une croissance de 4% à 7% de sa
production cette année, donc supérieure à celle de l'an dernier,
hors cessions et sur la base d'un cours du baril à 60 dollars.
Il a ajouté chercher à reprendre ses rachats d'actions,
suspendus depuis 2015. 
    A la baisse, International Paper  IP.N  cède 1,93% après
l'annonce par le groupe européen Smurfit Kappa  SKG.I  du rejet
d'une offre d'achat non sollicitée émanant du papetier
américain.  
    Le distributeur Target  TGT.N  perd 2,33%, l'une des plus
fortes baises du S&P 500, après ses résultats trimestriels, son
bénéfice par action courant étant ressorti sous le consensus.
 
    Comme Wall Street, et pour les mêmes raisons, les Bourses
européennes sont elles aussi bien orientées: le CAC 40  .FCHI  à
Paris progresse de 0,59%, le Dax  .GDAXI  à Francfort de 0,66%
et le FTSE 100  .FTSE  à Londres de 0,79%. 
       
    * Pour les valeurs à suivre, cliquez sur  
    

 (Marc Angrand, édité par Bertrand Boucey)
 
 

Valeurs associées

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

41.595 -0.45%
4813.13 +0.68%
CGG
1.286 +3.71%
1.14382 +0.48%
1.953 +1.77%

Les Risques en Bourse

Fermer