Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

POINT MARCHÉS-Wall Street ouvre en baisse, le conflit syrien inquiète
Reuters11/04/2018 à 16:02

    * Les indices ouvrent en baisse
    * Trump met en garde la Russie dans le conflit syrien
    * L'inflation baisse pour la première fois en dix mois
    * Les rendements et le dollar reculent
    * Les "minutes" de la Fed attendues à 18h00 GMT

    par Laetitia  Volga
    11 avril (Reuters) - La Bourse de New York a ouvert mercredi
en baisse, pâtissant des craintes des investisseurs avec le
regain de tension entre les Etats-Unis et le Russie dans le
dossier syrien, en attendant la publication du compte-rendu de
la dernière réunion de politique monétaire de la Réserve
fédérale.
    L'indice Dow Jones  .DJI  perd 98,08 points, soit 0,4%, à
24.309,92 points. Le Standard & Poor's 500  .SPX , plus large,
recule de 0,28% à 2.649,56 points et le Nasdaq Composite  .IXIC 
cède 0,15% à 7.083,72 points.
    L'affrontement diplomatique entre les Etats-Unis et la
Russie est encore monté d'un cran, Donald Trump prévenant
mercredi Moscou que des frappes pourraient frapper la Syrie
après l'attaque présumée aux armes chimiques de samedi à Douma.
 
    Moins d'une heure après, le président américain a proposé de
contribuer à la relance de l'économie russe et de mettre un
terme à ce qu'il appelle une "course aux armements".
    Plusieurs pays, dont la France et la Grande-Bretagne, ont
suggéré de leur côté que des frappes visant le régime de Damas
pourraient avoir lieu.  
    "Ce qui impacte les marchés, c'est le risque d'une escalade
de la situation en Syrie, qui pourrait intensifier le conflit",
déclare Peter Cardillo, économiste de marché pour First Standard
Financial.
    "Les investisseurs vont probablement adopter une approche un
peu prudente jusqu'à ce que les tensions en Syrie diminuent",
ajoute-t-il.
    La poussée de tension au Moyen-Orient contribue à la hausse
des cours du pétrole: le prix du baril de Brent  LCOc1  a
atteint son plus haut niveau depuis fin 2014 à 71,44 dollars. Le
brut léger américain (West Texas Intermediate, WTI)  CLc1  se
traite quant à lui toujours tout près de 66 dollars. 
    Aux changes, le dollar  .DXY  cède 0,09% face à un panier de
devises de référence à un plus bas de deux semaines. L'or  XAU= 
prend 0,92% à 1.351,46 dollars l'once.      
    Les tensions entre la Russie et les Etats-Unis relèguent au
second plan le conflit commercial avec la Chine au lendemain des
propos conciliants du président chinois Xi Jinping, qui a promis
d'ouvrir davantage l'économie de son pays.
    
    LÉGÈRE BAISSE DE L'INFLATION EN MARS
    Au chapitre macroéconomique, l'indice des prix à la
consommation (CPI) "core", c'est-à-dire hors éléments volatils
(alimentation et énergie), a fléchi de 0,1% le mois dernier, la
première baisse depuis mai 2017, après avoir progressé de 0,2%
en février, a annoncé mercredi le département du Travail.
 
    Ces chiffres n'ont pas eu d'impact significatif sur le
dollar et les futures de Wall Street. En revanche, sur le marché
obligataire le rendement des Treasuries à 10 ans  US10YT=RR  a
accentué ses pertes, reculant de plus de 4 points de base à
2,755% avant de revenir autour de 2,78%. 
    Dans ce contexte, le marché prendra connaissance à 18h00 GMT
du compte rendu de la dernière réunion de la Fed.    
    Aux valeurs, Facebook  FB.O  recule un peu alors que son
PDG, Mark Zuckerberg, sera entendu dans la journée par la
commission de l'Energie. La veille, il a réitéré ses excuses et
assuré aux sénateurs américains que le réseau social s'efforçait
de changer à la suite du détournement des données de dizaines de
millions d'utilisateurs.      
    A l'heure de l'ouverture de Wall Street, les marchés
européens sont orientés à la baisse. Le CAC 40  .FCHI  abandonne
 0,34% et le Stoxx 600  .STOXX  0,39%.
    
    * Pour les valeurs à suivre, cliquez sur  

 (Avec Sruthi Shankar, édité par Patrick Vignal)
 
 

Valeurs associées

Index Ex +1.24%
Index Ex +1.08%
Index Ex -0.15%
NASDAQ +0.42%

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer