Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Actualités

BURELLE

1 400.00EUR
+0.36% 
Ouverture théorique 1 400.00

FR0000061137 BUR

Euronext Paris données temps réel
Politique d'exécution
  • ouverture

    1 390.00

  • clôture veille

    1 395.00

  • + haut

    1 405.00

  • + bas

    1 390.00

  • volume

    71

  • valorisation

    2 595 MEUR

  • capital échangé

    0.00%

  • dernier échange

    22.05.18 / 17:35:15

  • limite à la baisse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    1 260.00

  • limite à la hausse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    1 540.00

  • Éligibilité

    PEA

    Qu'est-ce que le PEA ?

    Fermer

Autres places de cotation

Fermer
  • + Alerte

  • + Portefeuille

    Ajouter BURELLE à un portefeuille virtuel

    Fermer
  • + Liste

    Ajouter BURELLE à mes listes

    Fermer

Plastic Omnium gonfle d'un tiers avec les pare-chocs de Faurecia

Reuters14/12/2015 à 19:41
    * Faurecia revend l'un de ses trois métiers, le plus petit 
    * Plastic Omnium va gagner 2 mds de CA et 7.700 emplois 
    * Une des plus grosses opérations de l'histoire du groupe 
    * L'activité est très centrée sur l'Europe et le premium 
allemand 
 
 (Actualisé avec téléconférences et précisions) 
    par Gilles Guillaume 
    PARIS, 14 décembre (Reuters) - Plastic Omnium  PLOF.PA  a 
signé lundi un protocole d'accord avec Faurecia  EPED.PA  en vue 
de lui racheter son activité pare-chocs, une opération qui lui 
permettra de gonfler de plus d'un tiers son chiffre d'affaires 
et d'accroître sa spécialisation dans les pièces extérieures de 
voitures. 
    L'activité, la plus petite de Faurecia dont elle représente 
10% du chiffre d'affaires, intégrera un ensemble qui 
représentera le plus gros métier de Plastic Omnium. Avec 7.700 
emplois, dont 2.000 en France, la branche a généré l'an dernier 
un chiffre d'affaires de deux milliards d'euros, réalisé pour 
moitié en Allemagne avec notamment les marques haut de gamme. 
    "Cette activité est complémentaire de notre activité puisque 
Plastic Omnium est déjà présent dans de nombreux pays avec ses 
éléments de carrosserie, ailes, portes et pare-choc peints (...) 
mais nous n'étions plus présents en Allemagne même, au niveau 
industriel", a expliqué Laurent Burelle, PDG de l'équipementier, 
au cours d'une téléconférence. 
    L'équipementier entend ainsi accroître ses capacités 
technologiques dans l'allègement des véhicules et la réduction 
des émissions polluantes. De son côté, Faurecia entend 
acccélérer ses investissements sur les trois autres pôles 
d'activité qui lui restent: les systèmes d'échappement, les 
sièges et les intérieurs. 
    D'une valeur d'entreprise de 665 millions d'euros, 
l'opération devrait être finalisée courant 2016, ont ajouté les 
deux groupes. Elle portera le chiffre d'affaires de Plastic 
Omnium à plus de huit milliards d'euros tandis que du côté de 
Faurecia, elle permettra d'effacer la quasi totalité de la 
dette, grâce aussi au remboursement anticipé de l'obligation 
convertible annoncé le 7 décembre. 
    Au 30 juin, l'endettement net de Faurecia se montait à 1,13 
milliard d'euros. Au cours d'une téléconférence, le directeur 
financier Michel Favre a indiqué que le groupe confirmerait tous 
ses objectifs lors de la publication de ses résultats annuels, 
en février 2016. 
    L'équipementier, détenu environ pour moitié par PSA Peugeot 
Citroën  PEUP.PA , a précisé que son activité composites, son 
usine travaillant pour Smart à Hambach (Moselle) et deux 
co-entreprises du groupe au Brésil et en Chine ne faisaient pas 
partie du projet conclu avec Plastic Omnium. 
     
    UNE ACQUISITION STRUCTURANTE POUR PLASTIC OMNIUM 
    Plastic Omnium a souligné de son côté qu'aucune 
restructuration n'était prévue sur les sites rachetés, dont 
quatre sont situés en France. Pour le groupe, il s'agit de la 
plus grosse opération de croissance externe depuis cinq ans. 
    "Elle est dans la lignée des acquisitions structurantes des 
30 dernières années", a indiqué Jean-Michel Szczerba, directeur 
général du groupe. "Elles ont changé la face de Plastic Omnium, 
et nous ont amené encore à progresser, c'est comme cela que nous 
considérons cette acquisition aujourd'hui." 
    Le groupe ne s'attend pas à des difficultés particulières 
auprès de la Commission européenne, quand celle-ci se penchera 
sur le projet après la signature du SPA (Share and purchase 
agreement) attendue fin mars-début juin. Mais si l'autorité de 
la concurrence demande des remèdes, des sous-ensembles comme les 
Front End Modules (FEM) pourraient servir de variable 
d'ajustement. 
    L'action Plastic Omnium a clôturé lundi à 25,25 euros 
(-3,55%) faisant ressortir une capitalisation boursière de 3,9 
milliards d'euros. Elle inscrit un gain de 11,65% depuis le 
début de l'année. De son côté Faurecia a fini en baisse de 
1,54%, ramenant sa capitalisation boursière à 4,3 milliards. 
      
    Le communiqué de Plastic Omnium: http://bit.ly/1RNvCo9 
    Le communiqué de Faurecia: http://bit.ly/1Z88Lpt 
 
 (Noëlle Mennella et Gilles Guillaume, édité par Jean-Michel 
Bélot) 
 

Valeurs associées

+0.36%
-0.58%
-0.05%
+0.43%

Mes listes

valeur

dernier

var.

0.049 -5.77%
0.808 +3.06%
62.7 +1.74%
98.6 -0.15%
0.877 -0.15%
1.178 -0.11%
0.415 +1.47%
37.35 +1.63%
14.875 +4.06%
61.4 +1.15%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.