Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Philips relève ses objectifs, nouveau plan de rachats d'actions

Reuters17/09/2013 à 15:35

PHILIPS RELÈVE SES OBJECTIFS

par Sara Webb

AMSTERDAM (Reuters) - Philips a relevé mardi la plupart de ses objectifs financiers après deux années de restructuration et de recentrage sur les équipements médicaux, l'éclairage et l'électroménager.

Le groupe industriel diversifié a également annoncé un nouveau programme de rachat de ses propres actions de 1,5 milliard d'euros sur les deux ou trois prochaines années.

Toutefois, l'entreprise néerlandaise a averti que les conditions restaient difficiles sur beaucoup de ses marchés et ses nouveaux objectifs ont déçu certains analystes financiers, provoquant une baisse de son titre en Bourse d'Amsterdam.

"Les nouveaux objectifs sont un peu prudents", soulignent les analystes de Morgan Stanley dans une note de recherche, ajoutant qu'ils avaient espéré l'annonce d'un programme de rachat d'actions plus proche de deux milliards d'euros.

Au cours des deux dernières années, Philips a vendu une bonne partie de son activité d'électronique grand public - notamment ses divisions télévision, audio et vidéo qui peinaient à concurrencer les fabricants à bas coûts asiatiques - pour se recentrer sur les activités plus rentables dans l'électroménager, l'éclairage et les équipements médicaux.

La demande de nouveaux appareils à ultrason et de scanners a notamment propulsé le groupe en tête des fabricants de matériel médical aux Etats-Unis et à la place de numéro trois sur le marché des équipements hospitaliers dans le monde.

Le groupe a annoncé un nouvel objectif annuel de marges bénéficiaire à 11%-12% pour son Ebita (résultat avant intérêt, impôts et amortissement) sur la période 2014-2016, en amélioration par rapport aux 10-12% attendus pour cette année.

Il prévoit également un retour sur capital investi d'au moins 14% par rapport aux 12-14% prévus cette année.

"Nous voyons des opportunités importantes de croissance rentable pour 2016 et au-delà", a déclaré mardi son directeur général Frans van Houten.

"BEAUCOUP DE TRAVAIL"

Toutefois, le groupe a laissé inchangé, entre 4% et 6% par an, son objectif de croissance du chiffre d'affaires et ajouté qu'il était touché par les incertitudes autour de la demande médicale aux Etats-Unis, la faiblesse de la conjoncture et du marché de la construction en Europe, ainsi que la volatilité des changes aux Japon, en Inde et en Indonésie.

"Nous pouvons atteindre nos objectifs 2013", a dit Frans van Houten lors d'une conférence téléphonique. "Ce sera dur et nous avons beaucoup de travail devant nous au quatrième trimestre."

Le groupe a fixé des objectifs de marges d'Ebita de 16%-17% dans les équipements médicaux, qui représentent 40% de son chiffres d'affaires et 70% de son Ebita, de 9%-11% pour sa division éclairage et de 11%-13% dans l'électronique grand public, auxquelles son nom a longtemps été associé.

Le titre recule de 2,27% à 24,345 euros vers 10h25 GMT mais gagne 25% depuis le début de l'année. Il se traite à 14,9 fois ses résultats à venir, soit une prime de 15% par rapport à ses grands concurrents comme Electrolux, Alstom et Osram Licht, selon StarMine SmartEstimates.

Juliette Rouillon pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten

Mes listes

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.