Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté

Pharnext : tirage d'une cinquième tranche de 300 obligations convertibles en actions
information fournie par AOF12/11/2021 à 18:25

(AOF) - Pharnext a procédé au tirage d'une cinquième tranche de 300 obligations convertibles en actions d'une valeur nominale de 10 000 euros chacune, et ce dans le cadre du contrat d'émissions de bons d'émissions d'obligations convertibles ou échangeables en actions nouvelles et/ou existantes conclu avec la société Global Tech Opportunities 13.

Tout comme pour les fonds reçus lors du tirage de la première tranche et des trois tranches suivantes annoncés respectivement le 7 juin et le 14 octobre 2021, les fonds versés dans le cadre de ce financement seront principalement utilisés pour continuer la mise en place de son étude clinique pivot de Phase III de PXT3003 dans la maladie de Charcot-Marie-Tooth de type 1A, et de l'étude d'extension de Phase III en ouvert de PXT3003 en cours.

Les modalités de ce financement sont décrites dans le communiqué de presse publié le 7 juin 2021. Le programme d'émission des OCEANE-BSA, à partir de la deuxième tranche, est mis en œuvre sur la base de l'autorisation spécifique votée par les actionnaires de la société lors de l'assemblée générale mixte du 30 juin 2021, objet de la vingt-troisième résolution.

Un tableau de suivi des OCA, ainsi que du nombre d'actions nouvellement émises au titre des conversions et du nombre total d'actions en circulation est tenu sur le site internet de la société́.

A titre simplement illustratif, l'incidence hypothétique engendrée par une conversion immédiate et totale de ces 300 OCEANE à la date de ce jour pour un actionnaire détenant 1% du capital social aboutirait à une détention par ce dernier de 0,63% du capital social.

AOF - EN SAVOIR PLUS

Coup d'accélérateur pour la pharmacie française

A l'issue d'un récent CSIS, les autorités françaises ont annoncé un montant de crédits (7 milliards d'euros) jamais atteint : 1,5 milliard pour la recherche hospitalo-universitaire, 2 milliards d'investissement en santé via bpi france, 1,5 milliard d'aides à la relocalisation de projets industriels, et 2 milliards pour renforcer l'investissement dans trois filières d'avenir (la bioproduction, la médecine numérique, et la préparation aux pandémies). Par ailleurs la croissance annuelle des dépenses de médicaments remboursées par l'Assurance-maladie sera de 2,4%, ce qui devrait générer une croissance d'au moins 0,5% du chiffre d'affaires des laboratoires,

Surtout, la procédure normale de commercialisation des médicaments va être accélérée (jusqu'à 500 jours gagnés) si le service médical rendu est suffisant.

Valeurs associées

Euronext Paris -6.09%

0 commentaire

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.