Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Actualités

ASTRAZENECA

5 255.00GBX
-2.31% 
valeur indicative 59.95 EUR
Ouverture théorique 5 435.00

GB0009895292 AZN

LSE données temps différé
Politique d'exécution
  • ouverture

    5 435.00

  • clôture veille

    5 379.00

  • + haut

    5 440.00

  • + bas

    5 246.00

  • volume

    2 467 177

  • valorisation

    6 656 232 MGBX

  • capital échangé

    0.19%

  • dernier échange

    21.06.18 / 17:50:16

  • limite à la baisse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    4 592.50

  • limite à la hausse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    0.00

  • Éligibilité

    Non éligible Boursorama

Autres places de cotation

Fermer
  • + Alerte

    Créer une alerte sur le cours de la valeur ASTRAZENECA

    Fermer
  • + Portefeuille

    Ajouter ASTRAZENECA à un portefeuille virtuel

    Fermer
  • + Liste

    Ajouter ASTRAZENECA à mes listes

    Fermer

Pfizer bat le consensus, cherche des relais de croissance

Reuters28/10/2014 à 18:29

(Actualisé avec commentaire du DG et d'analyste,) 28 octobre (Reuters) - Pfizer PFE.N a publié mardi des résultats trimestriels meilleurs qu'attendu, grâce à la hausse de ses ventes de traitements contre le cancer et à la demande pour ses médicaments dans les marchés émergents, tout en réfléchissant à d'autres projets de croissance externe près de six mois après avoir renoncé à racheter le britannique AstraZeneca AZN.L . Le numéro un américain de la pharmacie a fait état d'un bénéfice de 2,67 milliards de dollars (2,1 milliards d'euros), soit 42 cents par action, au troisième trimestre contre 2,59 milliards (39 cents/action) un an plus tôt. L'an dernier, les résultats avaient été marqués par des charges de restructuration, des dépréciations et d'autres coûts non récurrents. Hors éléments exceptionnels, le bénéfice par action ressort à 57 cents, deux cents de plus que le consensus établi par Thomson Reuters I/B/E/S. Le chiffre d'affaires a diminué de 2% à 12,36 milliards de dollars, conséquence de la concurrence des génériques et de l'expiration d'un accord avec Amgen AMGN.O sur la commercialisation de l'Enbrel, un traitement de l'arthrose. Il dépasse néanmoins le consensus qui le donnait à 12,24 milliards. Pfizer a resserré sa fourchette de prévisions de bénéfice annuel, ramenée de 2,23 à 2,27 dollars par action contre 2,20 à 2,30 dollars jusqu'à présent. Le groupe américain a officiellement renoncé en mai à son projet de rachat d'AstraZeneca, mettant fin à six mois d'une bataille avec sa cible qui l'avait conduit à offrir jusqu'à 118 milliards de dollars. L'opération était motivée en premier lieu par des considérations fiscales car un transfert de son siège social au Royaume-Uni lui aurait permis de réduire son taux d'imposition des bénéfices. AUCUNE CIBLE ÉVOQUÉE Conformément à la législation britannique des OPA, Pfizer pourra présenter une nouvelle offre à l'expiration d'un délai de six mois, donc fin novembre. Il y a deux semaines, le groupe pharmaceutique Abbvie ABBV.N a renoncé à son projet de rachat de son concurrent irlandais Shire pour 55 milliards de dollars, découragé par les nouvelles règles fiscales américaines. "Maintenant qu'Abbvie a annulé son opération, il est moins probable que Pfizer relance son projet" sur AstraZeneca, estime Ashtyn Evans, analyste financier chez Edward Jones. Mais en l'absence de croissance attendue dans les années à venir, l'analyste estime que Pfizer devra "quand même faire quelque chose comme une scission ou une grosse acquisition". Pfizer verra au cours des quatre prochaines années des médicaments génériques venir concurrencer certains de ses principaux médicaments, comme le Lyrica ou le Viagra, ce qui peut inciter le groupe à rechercher des acquisitions. Le rapport trimestriel publié mardi note que l'antidouleur Celebrex sera confronté à partir de décembre à la concurrence de génériques aux Etats-Unis. Le directeur général Ian Read a déclaré mardi qu'un "inversion deal" (opération d'optimisation fiscale) restait l'une des options ouverts à la société, jugeant que ce type de projets, étudiés au cas par cas, pouvait encore dégager "une valeur significative". Il a aussi déclaré être intéressé par l'acquisition de médicaments dans le domaine de l'immunologie contre le cancer en vue de les intégrer à son portefeuille de produits. En juillet, Ian Read avait dit que Pfizer étudiait d'autres opérations et que la fiscalité serait l'un des trois facteurs déterminants, les deux autres étant la valorisation des cibles potentielles et les économies attendues d'un rapprochement. L'action Pfizer reculait de 0,27% à 28,95 dollars à Wall Street vers 15h30 GMT. De son côté, son partenaire Amgen s'adjuge 5% après avoir déclaré qu'il n'a pas l'intention de céder aux pressions en vue d'une scission et annoncé des prévisions de résultats et chiffre d'affaires nettement supérieurs aux attentes du marché. (Ransdell Pierson, Véronique Tison, Marc Angrand et Juliette Rouillon pour le service français)

Valeurs associées

-2.31%
-0.26%
-0.59%

Mes listes

valeur

dernier

var.

285.2 -0.47%
5.07 -1.17%
82.48 -1.76%
19.85 +1.79%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.