1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Peu de changement en vue à Wall Street, Trump attendu sur le commerce
Reuters12/11/2019 à 13:56

LES BOURSES EUROPÉENNES PROGRESSENT À MI-SÉANCE

par Laetitia Volga

PARIS (Reuters) - Wall Street devrait ouvrir proche de l'équilibre mardi et les Bourses européennes progressent à mi-séance, portées par l'espoir de clarification de Donald Trump sur le dossier commercial avec la Chine et d'un nouveau report des taxes sur l'automobile européen. Les futures sur indices new-yorkais signalent une ouverture de Wall Street en hausse d'environ 0,1%. À Paris, le CAC 40 gagne 0,26% à 5.908,83 points vers 12h30 GMT. À Francfort, le Dax prend 0,6% et à Londres, le FTSE s'octroie 0,36%.

L'indice paneuropéen FTSEurofirst 300 avance de 0,24%, l'EuroStoxx 50 de la zone euro de 0,38% et le Stoxx 600 de 0,24%.

Les investisseurs font preuve d'un optimisme modéré avant le discours de Donald Trump devant l'Economic Club de New York, attendu à partir de 17h00 GMT, au cours duquel le président américain pourrait aborder la question du commerce et l'avancée de la première phase de l'accord avec Pékin.

Il pourrait apporter des éclaircissements après les informations contradictoires de la semaine dernière sur la levée ou non des droits de douane américains sur les importations chinoises.

Par ailleurs, Donald Trump devrait annoncer cette semaine qu'il reporte, vraisemblablement de six mois, sa décision de taxer les automobiles importées de l'Union européenne, a-t-on appris lundi de plusieurs sources diplomatiques européennes.

Les indices européens et en particulier le Dax allemand ont accentué leur progression après l'annonce par l'institut ZEW d'une nette amélioration du sentiment des investisseurs en Allemagne depuis le début du mois, grâce à un regain d'espoir d'une amélioration de la conjoncture dans la première économie d'Europe.

VALEURS EN EUROPE

Une grande majorité des indices sectoriels européens sont en hausse. L'indice Stoxx des télécoms gagne 1,16%, soutenu par l'opérateur français Iliad qui bondit de {ILD.PA;ABS(PCTCHNG:2)}%, en tête du Stoxx 600, à 112,05 euros, après avoir annoncé un programme de rachat d'actions de 1,4 milliard d'euros au prix de 120 euros par titre.

Plus forte hausse du Dax, le fabricant de semi-conducteurs Infineon gagne 6,87% après avoir publié ses résultats et ses prévisions annuelles; son compatriote Dialog Semiconductor prend 5,83% après avoir relevé ses objectifs à long terme.

Dans leur sillage, STMicroelectronics avance de 1,71%. Il est devancé en tête du CAC 40 par Kering (+2,29%), qui profite d'un relèvement de recommandation de Exane BNP Paribas à "surperformance".

Les espoirs d'un report des droits de douane sur le secteur automobile européen permettent au secteur de prendre 0,6%. Continental recule toutefois de 1,4%, l'équipementier automobile ayant fait état d'une baisse de 20% de son bénéfice d'exploitation du troisième trimestre.

Renault repart à la hausse (+0,91%) après avoir cédé dans la matinée jusqu'à plus de 3% en réaction à l'abaissement des prévisions de son allié japonais Nissan.

TAUX Le regain d'optimisme sur le commerce aussi bien entre les Etats-Unis et la Chine et qu'entre les Etats-Unis et l'Europe contribue à la hausse des rendements obligataires. Le 10 ans allemand gagne plus d'un point de base à -0,232%, se rapprochant d'un plus haut de cinq mois atteint vendredi à -0,218%.

Aux Etats-Unis, le rendement des Treasuries à 10 ans remonte prudemment, autour de 1,945%.

CHANGES

Le dollar est reparti à la hausse face à un panier de devises de référence après avoir reculé lundi en réaction au regain d'incertitude sur le commerce USA-Chine.

L'euro recule autour de 1,1015 dollar et le yen autour de 109,20 pour un dollar.

PÉTROLE

Comme les actions, le marché pétrolier profite de l'optimisme ambiant sur le commerce: le Brent gagne 0,45% à 62,46 dollars le baril et le brut léger américain (West Texas Intermediate, WTI) prend 0,4% à 57 dollars.

(Édité par Marc Angrand)

Valeurs associées

Euronext Paris 0.00%
Euronext Paris -0.91%
Euronext Paris +0.11%
XETRA -0.66%
XETRA -0.75%
LSE Intl -1.82%

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer