Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Pétrole-Une réduction massive de la production en discussion-sce
Reuters03/04/2020 à 11:56

3 avril (Reuters) - L'Opep et ses partenaires réunis au sein du groupe Opep+ discutent d'un projet de réduction de la production de 10 millions de barils par jour (bpj) afin de soutenir les cours, a-t-on appris vendredi de source au sein de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole.

Donald Trump a dit jeudi s'attendre à ce que Ryad et Moscou acceptent de réduire leurs pompages de 10 à 15 millions de bpj, soit 10 à 15% de la production mondiale, provoquant l'envolée des cours.

Une proposition de cet ordre serait bien à l'étude, de source interne au cartel, où l'on précise toutefois que toute réduction supplémentaire de la production devrait s'appliquer également à des producteurs extérieurs à l'Opep.

L'Opep+ surveille l'issue d'une réunion prévue jeudi entre le président américain et des compagnies pétrolières, de même source.

L'Arabie saoudite a appelé jeudi à une réunion de l'Opep+ dans le but de stabiliser les cours sur fond d'effondrement de la demande en raison des effets économiques de la pandémie de coronavirus.

Les cours du brut se sont effondrés après la rupture le mois dernier du pacte entre Moscou et l'Opep, emmenée par Ryad, sur un plafonnement de la production.

Ce divorce a déclenché une guerre des prix entre la Russie et l'Arabie saoudite que Donald Trump a jugé "folle".

Les deux contrats de référence sur le brut ont cependant connu jeudi leur plus forte hausse journalière jamais enregistrée après les déclarations du président américain, le Brent de mer du Nord LCOc1 prenant jusqu'à près de 50% en séance. Ils sont repartis vendredi à la baisse.

(Rania El Gamal, version française Patrick Vignal, édité par Jean-Michel Bélot)

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Vous avez accepté la pose de traceurs

Fermer

Vous avez refusé la pose de traceurs

Fermer