1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Pétrole: le brut reprend des couleurs mercredi midi
Cercle Finance14/03/2018 à 13:08

(CercleFinance.com) - Mercredi midi sur le Vieux Continent, le prochain contrat à terme sur le baril de Brent de mer du Nord prenait 0,4% à 64,9 dollars, le WTI américain le précédant de 0,7% à 61,1 dollars.

Comme d'habitude en ce milieu de semaine, le brut est notamment influencé par les anticipations relatives aux statistiques hebdomadaires que l'EIA, l'agence fédérale américaine de l'énergie, publiera tout à l'heure.

Le consensus s'attend à une une nouvelle hausse (+ deux millions de barils environ) des stocks commerciaux de brut d'une semaine sur l'autre, mais à un retrait supérieur à un million d'unités des produits raffinés, notamment les distillats qui comprennent le fuel domestique.

Autre élément très attendu : l'évolution hebdomadaire de la production américaine, qui dépasse depuis un mois le chiffre record de dix millions de barils/jour et ne cesse d'augmenter. Mais les dernières statistiques relative aux forages indiquaient moins de dynamisme en la matière.

Enfin et peut-être surtout, le 'limogeage' par Donald Trump du patron du département d'Etat, l'ex-PDG d'ExxonMobil Rex Tillerson, constitue potentiellement un facteur de risque. Ce dernier a été remplacé par Mike Pompeo, un 'faucon' opposé à la détente avec l'Iran, qui fait partie de l'Opep.

EG

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer