Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Pétrole-L'AIE revoit à la hausse sa prévision de demande pour 2020
Reuters10/07/2020 à 11:31

par Noah Browning

LONDRES, 10 juillet (Reuters) - L'Agence internationale de l'énergie (AIE) a revu en hausse vendredi ses prévisions de demande mondiale de pétrole pour cette année, tout en mettant en garde contre l'incertitude causée par la propagation de l'épidémie de coronavirus.

La demande, qui a moins diminué que prévu au deuxième trimestre, devrait se situer à 92,1 millions de barils par jour (bpj), soit 400 000 bpj de plus que les projections du mois dernier, selon le rapport mensuel de l'AIE qui coordonne les politiques énergétiques des pays industrialisés.

"Alors que le marché du pétrole a indubitablement réalisé des progrès (...) le nombre important, et dans certains pays l'accélération, des cas de COVID-19 est un rappel inquiétant du fait que la pandémie n'est pas maîtrisée et que nos prévisions de marché risquent de se retrouver presque certainement à la baisse", a indiqué l'agence.

L'assouplissement des mesures de confinement dans de nombreux pays a entraîné une forte reprise des livraisons de carburant en mai, juin et probablement aussi en juillet, estime l'AIE.

Mais selon l'agence, l'activité de raffinage du pétrole en 2020 devrait connaître une baisse plus marquée que celle prévue par l'AIE le mois dernier et sa croissance devrait être moindre en 2021.

"Pour les raffineurs, les avantages apportés par l'amélioration de la demande seront probablement contrebalancés par les prévisions de contraction à venir sur le marché des matières premières. Les marges de raffinage seront également mises à mal par la quantité de stock excédentaire au deuxième trimestre de 2020", explique l'AIE.

(Version française Kate Entringer, édité par Jean-Stéphane Brosse)

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

33.2 +2.47%
4889.52 +0.28%
1.17985 +0.32%
44.36 +1.09%
8.536 +1.96%

Les Risques en Bourse

Fermer