Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Pétrole et Chine pénalisent Schneider et Rexel, mais pas Nexans

Reuters29/07/2015 à 11:07

PÉTROLE ET CHINE PÉNALISENT SCHNEIDER ET REXEL, MAIS PAS NEXANS

par Cyril Altmeyer

PARIS (Reuters) - Schneider Electric et Rexel chutent en Bourse mercredi matin, le ralentissement économique chinois et la chute des prix du pétrole compromettant leurs perspectives, tandis que Nexans profite d'une amélioration de sa marge semestrielle contrairement aux deux autres groupes.

Schneider, numéro un mondial des équipements électriques basse et moyenne tension, a pâti de la baisse des mises en chantier en Chine et de la contraction de 30 à 35% des investissements réalisés par des groupes liés au secteur pétrolier et gazier.

"On s'attendait à une baisse, mais on pensait qu'elle arriverait plus doucement et peut-être pas avec cette force-là", a déclaré par téléphone à Reuters le directeur financier Emmanuel Babeau au sujet du secteur pétrolier, ajoutant ne pas percevoir à ce stade d'amélioration de la situation au second semestre.

En Bourse, la sanction a été immédiate, conduisant à placer le numéro un mondial de la distribution de matériel électrique Rexel et Schneider parmi les plus fortes baisses du SBF 120, tandis que le fabricant de câbles Nexans a rebondi après avoir ouvert lui aussi en baisse.

Vers 10h30, Rexel, 4e plus forte baisse de l'indice, cédait 2,88% à 14,01 euros, tandis que Nexans (+5,1% à 38,13 euros) affichait la 3e plus forte hausse de l'indice.

Schneider, 3e plus forte baisse du CAC 40, perdait de son côté 1,74% à 61,57 euros, après avoir dit qu'il devrait se contenter cette année d'une croissance organique de son chiffre d'affaires "autour de stable" et non plus modérée et d'une marge d'Ebita stable voire en baisse modérée au lieu d'une légère hausse à 14%-14,5%.

"A première vue, le consensus pour les prévisions d'Ebita est désormais trop élevé de 3-4%", estime Société générale dans une note sur Schneider.

VENTS CONTRAIRES

Les vents contraires liés à la Chine et au pétrole se sont ressentis dans les résultats semestriels : chiffre d'affaires en données organiques en baisse de 0,8% pour Nexans, de 0,9% pour Schneider et de 1,0% pour Rexel.

Même sanction pour la marge d'Ebita qui recule de 0,7 point à 4,2% chez Rexel et de 0,4 point à 12,5% chez Schneider, tandis que la marge opérationnelle de Nexans augmente de 0,6 point à 4,0% au prix d'économies.

Rexel s'est ainsi résolu à ramener ses prévisions 2015 en bas de sa fourchette antérieure, soit désormais une baisse de 2% au maximum de son chiffre d'affaires en données organiques et une marge d'Ebita ajusté d'au moins 4,8%.

Nexans, qui se garde de toute prévision chiffrée, s'attend à une forte demande sur certains de ses marchés (haute tension sous-marine et faisceaux automobiles) et à l'amélioration progressive en Europe, Moyen-Orient et Afrique.

L'Amérique du Nord a pesé sur Rexel, qui y réalise plus d'un tiers de son activité, sous le coup de la baisse des ventes liées à l'industrie pétrolière et gazière et du recul de celles des câbles, et sur Nexans, directement exposé aux secteurs pétrolier et minier.

Schneider a en revanche pu bénéficier de la bonne tenue de son activité aux Etats-Unis et de l'amélioration en Europe, laquelle aide aussi Rexel qui a bénéficié d'un retour à la croissance en Allemagne et d'une stabilité en France.

(Avec Pascale Denis, édité par Dominique Rodriguez)


Mes listes

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.