Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Petite baisse en vue à Wall Street avec l'emploi US
Reuters05/07/2019 à 13:37

LES BOURSES EUROPÉENNES DANS LE ROUGE À MI-SÉANCE

LES BOURSES EUROPÉENNES DANS LE ROUGE À MI-SÉANCE

par Laetitia Volga

PARIS (Reuters) - Wall Street est attendue en légère baisse et les Bourses européennes sont toujours dans le rouge vendredi à mi-séance, pénalisées par la baisse du secteur industriel avant la publication du rapport mensuel sur l'emploi aux Etats-Unis. Les futures sur indices new-yorkais signalent une ouverture de Wall Street en repli, entre -0,1% et -0,2%.

À Paris, le CAC 40 perd 0,4% à 5.598,22 vers 11h20 GMT. À Francfort, le Dax cède 0,34% et à Londres, le FTSE abandonne 0,22%.

L'indice paneuropéen FTSEurofirst 300 recule de 0,36%, l'EuroStoxx 50 de la zone euro de 0,29% et le Stoxx 600 de 0,44%.

Le principal rendez-vous du jour est prévu à 12h30 GMT avec le très attendu rapport mensuel sur l'emploi aux Etats-Unis. Le marché attend 160.000 créations d'emplois après le faible chiffre, de 75.000, annoncé pour mai.

Publié quelques jours plus tôt, l'enquête ADP sur l'emploi dans le secteur privé s'est révélée moins bonne que prévu, alimentant les spéculations sur un assouplissement monétaire de la Réserve fédérale.

"Ce rapport sera crucial: des chiffres solides pour juin après le rapport décevant de mai suggèreraient que la croissance économique américaine est toujours en bonne voie", commente Pierre Veyret chez ActivTrades.

"Un chiffre inférieur aux attentes pourrait être paradoxalement bien accueilli par les intervenants de marché car il confirmerait la très forte probabilité d'action de la Fed", préviennent les analystes de Saxo Banque.

Sur la conjoncture en Europe, les commandes à l'industrie ont baissé bien plus que prévu en Allemagne en mai et le ministère de l'Economie a noté qu'il n'y aurait sans doute pas d'amélioration dans les mois à venir.

VALEURS EN EUROPE

La plus forte baisse du Stoxx 600 revient à Hexagon, qui plonge de 13,32%, après que le groupe suédois de technologies industrielles a averti que ses ventes allaient baisser au deuxième trimestre en raison de la guerre commerciale entre la Chine et les Etats-Unis.

Cet avertissement pèse sur plusieurs poids lourds du secteur industriel comme Schneider Electric (-4,00%), plus forte baisse du Dax, et Siemens (-3,32%). L'indice Stoxx de l'industrie recule de 1,79%, enregistrant l'une des plus fortes baisses sectorielles.

L'impact des tensions commerciales se fait également sentir sur les fabricants de semi-conducteurs comme le sud-coréeen Samsung Electronics qui a annoncé que son bénéfice d'exploitation devrait fortement baisser au deuxième trimestre. A Paris, STMicroelectronics perd 1,83%.

TAUX

Sur le marché obligataire, le rendement du Bund allemand à 10 ans est en légère hausse à -0,389% après être passé jeudi sous le taux de dépôt de la BCE, actuellement fixé à -0,4%. En fin de séance, il était toutefois remonté à -0,397%.

Le 10 ans américain s'équilibre, autour de 1,96%.

CHANGES Le dollar est en hausse de 0,2% face à un panier de devises de référence avant la statistique mensuelle de l'emploi aux Etats-Unis.

L'euro lui s'échange à moins de 1,126 dollar, un creux de deux semaines, pénalisé par les mauvais chiffres des commandes à l'industrie allemande.

PÉTROLE

Le brut léger américain (West Texas Intermediate, WTI) recule à 56,84 dollars le baril, affecté par des indicateurs décevants aux Etats-Unis, mais le Brent monte légèrement à 63,54 dollars, soutenu par les tensions autour de l'Iran et la décision de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) cette semaine de prolonger l'accord de réduction de la production.

(Édité par Juliette Rouillon)

Valeurs associées

Euronext Paris -0.19%
XETRA -0.93%
LSE Intl -0.38%

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer