1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Petit rebond attendu à la Bourse de Paris malgré le coronavirus
AFP28/01/2020 à 08:30

La Bourse de Paris devrait ouvrir en hausse mardi, tentant de rebondir après la rude journée de lundi, malgré le nouveau bilan de l'épidémie de coronavirus qui a désormais coûté la vie à plus de 100 personnes et fait craindre des conséquences sur l'économie chinoise et même mondiale.

Le contrat à terme sur le CAC 40 avançait de 0,49% une quarantaine de minutes avant l'ouverture de la séance.

La veille, la cote parisienne a terminé nettement dans le rouge, cédant 2,68% à 5.863,02 points.

Les marchés mondiaux dans leur ensemble ont d'ailleurs dévissé, que ce soit à Wall Street, à Tokyo, à Francfort ou à Londres.

"C'était une séance brutale en Europe (...) le coronavirus était au centre de l'attention hier (lundi), la peur autour d'une crise s'intensifiant", note David Madden, analyste chez CMC Markets.

"Les indices européens devraient ouvrir en léger rebond technique ce matin après la forte consolidation d'hier", estiment les experts de Mirabaud Securities Genève dans une note.

"Les investisseurs sont inquiets que cette crise sanitaire entraîne une chute de l'activité économique dans un pays qui est déjà en train de ralentir", ajoute t-il.

Le bilan dépasse désormais 100 morts en Chine et la quasi-totalité de la province du Hubei où se trouve la ville de Wuhan, épicentre du virus, est confinée. Quelque 56 millions d'habitants sont concernés.

Dans le même temps plusieurs pays comme les Etats-Unis, la France, le Japon ou le Maroc préparent l'évacuation de leurs ressortissants. L'Allemagne a quant à elle déconseillé à ses voyageurs de se rendre en Chine, imitée par Washington.

De son côté, Pékin a recommandé mardi à ses ressortissants de "reporter" leurs voyages "sans nécessité" à l'étranger, après avoir suspendu depuis lundi les voyages en groupe.

Afin de limiter la propagation du virus, les autorités chinoises ont aussi étendu les traditionnelles vacances du Nouvel An lunaire, "une période habituelle de ralentissement économique dont l'effet sera encore plus prononcé cette fois", prédit M. Madden.

Dans ce contexte, les indicateurs attendus risquent de passer au second plan.

Les commandes de biens durables aux Etats-Unis sont toutefois attendues tout comme la confiance des consommateurs, dans l'après-midi.

VALEURS A SUIVRE

Le secteur du luxe: comme toutes les valeurs particulièrement exposées au marché chinois, les marques de luxe comme LVMH, Kering ou Hermès ont essuyé lundi de lourdes pertes.

Airbus: l'avionneur européen a annoncé avoir signé un "accord de principe" avec les autorités françaises, britanniques et américaines, en particulier face à des allégations de "corruption".

Interparfums: le créateur et exploitant français de parfums de prestige a enregistré une croissance solide (+6,4%) en 2019 et confirmé ses objectifs de ventes pour 2020.

pid/tq/nth

Valeurs associées

Euronext Amsterdam -33.25%
Euronext Paris -0.71%
Euronext Paris -0.06%
Euronext Paris -2.84%
Euronext Paris -0.86%
Euronext Paris -1.29%
Euronext Paris -0.74%

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

9.45 +18.12%
6029.72 -0.54%
1.29 +84.55%
31.685 -2.99%
44.295 -1.02%

Les Risques en Bourse

Fermer