Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Perte plus que doublée pour RBS, dividende dans les limbes

Reuters29/04/2016 à 11:46

RBS CREUSE SES PERTES

par Andrew MacAskill et Lawrence White

LONDRES (Reuters) - Royal Bank of Scotland a annoncé vendredi avoir creusé ses pertes au premier trimestre et s'est montré circonspect quant au calendrier de reprise du dividende au vu de la baisse de ses revenus, du coût toujours très lourd de sa restructuration et de la lenteur de ses cessions d'actifs.

La banque écossaise, contrôlée à 73% par l'Etat depuis son renflouement à hauteur de 46 milliards de livres durant la crise financière de 2007-2009, n'a pas dégagé de bénéfice annuel depuis 2007.

Sur les trois premiers mois de cette année, elle a enregistré une perte de 968 millions de livres sterling (1,24 milliard d'euros), plus du double de celle de 459 millions accusée un an auparavant et légèrement supérieure à celle de 957 millions attendue en moyenne selon le consensus de 10 analystes réalisé par la banque elle-même.

Le produit net bancaire (PNB) trimestriel a chuté de 13% à 3,06 milliards de livres.

L'action perdait 1,19% à 241,9 pence à 11h35 à la Bourse de Londres, dont l'indice FTSE 100 cédait alors 0,59% tandis que l'indice sectoriel européen abandonnait 0,85%.

La perte de RBS a été alourdie par un versement exceptionnel de 1,2 milliard de livres à l'Etat, nécessaire pour pouvoir renouer avec le versement d'un dividende, par des coûts de restructuration de 238 millions de livres et par une dépréciation de 226 millions sur le portefeuille de crédits au secteur maritime.

Ces charges incluent des coûts croissants liés à la scission du réseau de banque de détail Williams & Glyn, dont RBS a dit qu'elle pourrait ne pas parvenir à la mener à bien avant la fin 2017, date-butoir pourtant imposée par l'Union européenne (UE) comme condition de son feu vert à l'aide publique reçue en 2008.

"C'est le projet le plus compliqué que j'ai jamais vu dans le monde bancaire", a dit le directeur général Ross McEwan à la presse. De fait, les analystes doutent que la banque puisse tenir sa promesse de se défaire de cette activité d'ici 2017.

52 MILLIARDS DE LIVRES DE PERTES DEPUIS LE RENFLOUEMENT

La banque a dit s'attendre à ce que ses coûts de restructuration dépassent un milliard de livres cette année mais a confirmé son objectif de 800 millions de livres d'économies sur l'exercice.

RBS n'a pas constitué de provisions d'ampleur relatives au dédommagement de clients ayant souscrit à des assurances crédit litigieuses.

La banque a par ailleurs révélé que le gouvernement suisse avait ouvert une enquête sur les transactions de son ancienne banque privée, accusée de corruption ce mois-ci par une commission d'enquête parlementaire malaisienne.

Le résultat de la banque de détail a diminué de 3%, à 1,28 milliard de livres, attestant de l'érosion continue des marges et d'une baisse des commissions, tandis que celui de la division de banque de financement et d'investissement a vu le sien chuter de 36%, en raison notamment de la volatilité des marchés.

Le ratio de fonds propres CET1 a diminué à 14,6% sur une base ajusté du risque contre 15,5% fin 2015.

En incluant les derniers résultats, RBS a accumulé des pertes de 52 milliards de livres environ depuis son renflouement.

(Marc Joanny et Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Marc Angrand)


Mes listes

valeur

dernier

var.

73.3 0.00%
5403.08 +0.21%
121.95 +0.74%
14.11 +0.14%
1.23 -0.39%
22.16 +1.47%
14.685 +1.21%
59.46 -1.36%
12.74 +0.95%
36.1 -0.55%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.