Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
  1. Aide
    1. Espace Client

Pernod Ricard signe un partenariat avec l'UICN pour une agriculture durable
information fournie par AOF03/09/2021 à 14:50

(AOF) - Pernod Ricard a signé un nouveau partenariat avec l'Union internationale pour la conservation de la nature (UICN). Pernod Ricard devient ainsi la première entreprise partenaire du programme "Agriculture and Land Health Initiative" (initiative pour l'agriculture et la santé de la terre) de l'UICN. Cette annonce intervient alors que le Congrès mondial de la nature, organisé par l'UICN, se tient pour la première fois à Marseille, du 3 au 11 septembre 2021.

Cette initiative a pour ambition de construire une vision commune grâce à une plateforme d'échanges associant, autour de projets concrets,acteurs publics et privés, qu'il s'agisse de gouvernements, d'ONG, d'entreprises, de scientifiques et d'experts,partageant un seul et même objectif : susciter des engagements visant à accélérer la mise en place d'actions en matière d'agriculture durable.

Ces parties prenantes participeront également à la promotion et à la mise en exergue des bénéfices scientifiques et économiques de l'agriculture durable, encourageant les décideurs à adopter plus largement cette démarche.

Pour Pernod Ricard, ce partenariat s'inscrit d'abord dans la suite logique de son engagement historique en faveur de l'environnement. Il y a déjà 55 ans,son fondateur, Paul Ricard, créait en 1966 l'Institut Océanographique Paul Ricard, en réponse à la pollution de la mer Méditerranée. Véritable observatoire des Océans, il œuvre,aujourd'hui encore, à la protection des écosystèmes marins, conjuguant recherches scientifiques et actions de sensibilisation.

AOF - EN SAVOIR PLUS

Des difficultés pour les acteurs du secteur

Les  entreprises de l'agroalimentaire demandent des aides pour la valorisation des stocks des invendus à travers notamment un crédit d'impôt et un plan de relance spécifique.

Même un grand groupe comme Danone remet en question sa stratégie. Pour la première fois depuis 2011 il a mis en place un plan de restructuration consistant en la réalisation d’un milliard d'euros d'économies, une rationalisation du portefeuille de produits et la suppression de 2.000 postes. Son dirigeant estime, qu’au-delà du choc de la Covid, le groupe est resté trop longtemps tourné vers une stratégie globale et non locale.

En revanche Nestlé se porte mieux. Sur les neufs premiers mois, sa croissance organique a été de 3,5 %, portée par un fort dynamisme de l'activité au troisième trimestre (+5 %) et par ses activités de café et d'alimentation pour animaux domestiques.

Valeurs associées

Euronext Paris +0.45%

0 commentaire

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.