Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Pékin avance sur le dossier de la libéralisation du yuan

Reuters15/04/2012 à 16:56

PÉKIN AVANCE SUR LE DOSSIER DE LA LIBÉRALISATION DU YUAN

par Koh Gui Qing

PEKIN (Reuters) - La Banque populaire de Chine (PBOC) a franchi une nouvelle étape dans le processus menant sa monnaie, le yuan, vers un statut de devise convertible, en annonçant samedi le doublement de la largeur de sa bande de fluctuation contre le dollar.

A partir de lundi, la devise chinoise pourra grimper ou descendre de 1% chaque jour face au billet vert par rapport à son cours pivot, alors que sa fluctuation, à la hausse ou à la baisse, était jusqu'à présent limitée à 0,5%.

Les annonces de la banque centrale chinoise ont été saluées aux Etats-Unis où un conseiller de la Maison blanche, Ben Rhodes, a déclaré qu'elles allaient dans le sens des demandes américaines en faveur d'une réévaluation du yuan.

"Des progrès ont été réalisés", a-t-il dit, avant d'indiquer que Washington souhaitait en voir d'autres encore.

La directrice générale du Fonds monétaire international Christine Lagarde a de son côté estimé que cette décision "confirmait les engagements de la Chine en faveur d'un rééquilibrage de son économie en direction de la consommation interne et permettra aux forces du marché de jouer un plus grand rôle dans la détermination du taux de change."

UNE DÉCISION OPPORTUNE

La question de la parité dollar/yuan est un sujet sensible dans les relations qu'entretiennent la Chine et les Etats-Unis, ces derniers accusant Pékin de maintenir sa monnaie à un niveau artificiellement bas afin de soutenir ses exportations.

Les relations sino-américaines, tout particulièrement sur la question de la monnaie, sont d'ailleurs un sujet crucial dans la campagne électorale américaine.

Le calendrier choisi par Pékin montre que la République populaire juge que le yuan a atteint un niveau qu'elle estime équilibré et que son économie est en mesure d'encaisser les chocs que provoqueront de nouvelles réformes structurelles en dépit du ralentissement de sa croissance, estiment des analystes.

"Le yuan est proche de l'équilibre. Nous nous attendons à ce qu'il ne progresse que de 1,4% cette année contre le dollar, donc l'heure est bien choisie pour élargir la bande", a déclaré Lan Shen, économiste de Standard Chartered Bank.

La croissance de l'économie chinoise est tombée au premier trimestre à son plus bas niveau depuis près de trois ans.

A Pékin, on juge donc le moment opportun pour élargir la bande de fluctuation du yuan, le climat économique mondial ne plaidant pas en faveur d'une appréciation spectaculaire de la devise chinoise qui pénaliserait les exportations.

"La banque centrale a choisi la bonne fenêtre de tir pour élargir la bande de fluctuation. Les anticipations des marchés sur une réévaluation du yuan étaient en train de s'atténuer", a souligné Dong Xian'ab, chef économiste chez Peking First Advisory.

"Cette décision lève partiellement les doutes sur la capacité de la Chine à surmonter le ralentissement de son économie tout en donnant une image nette de la feuille de route chinoise."

Cette réforme du statut du yuan intervient également alors que la Chine cherche à transformer Shanghai en centre financier incontournable à l'échelle mondiale. Cet objectif ne peut être atteint que si Pékin atténue les restrictions qui entourent sa monnaie.

Nicolas Delame pour le service français


Mes listes

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.