Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Pêche-La France dénonce de nouvelles conditions d'accès imposées par Londres
Reuters04/05/2021 à 17:21

PARIS, 4 mai (Reuters) - La France a menacé mardi de prendre des mesures de rétorsion contre le Royaume-Uni à la suite de nouvelles conditions imposées par les autorités britanniques aux pêcheurs français au large des îles anglo-normandes, contraires selon elle à l'accord commercial post-Brexit conclu entre Bruxelles et Londres.

Le Royaume-Uni a délivré vendredi des licences de pêche à 41 navires qui délimitent notamment les zones et le nombre de jours en mer et définissent le type d'engins à utiliser pour les pêcheurs français au large de Jersey et Guernesey.

Interrogée sur le sujet mardi lors de la séance de questions d'actualité au gouvernement à l'Assemblée nationale, la ministre de la Mer, Annick Girardin, s'est déclarée "révoltée" par ces conditions d'accès "décidées unilatéralement et sans explications".

"Ces nouvelles conditions sont nulles et non avenues, elles n'ont pas à être mises en application et je resterai inflexible", a ajouté Annick Girardin.

"Dans l'accord (post-Brexit), il y a des mesures de rétorsion et nous sommes prêts à les utiliser", a-t-elle averti. "L'Europe, la France, a des moyens. (...) En ce qui concerne Jersey, je rappellerai par exemple le transport d'électricité par câble sous-marin. Même si je regrette que nous devions en arriver là, on le fera s'il faut le faire."

"Régulièrement, Clément Beaune comme moi, au nom du gouvernement, nous montons au créneau, nous ne lâcherons rien: l'accord, que l'accord de décembre dernier", a insisté Annick Girardin.

Le secrétaire d'Etat aux Affaires européennes avait prévenu il y a une semaine que les Européens seraient "aussi brutaux que nécessaire" face au Royaume-Uni pour que le pays respecte ses engagements à leur égard après sa sortie de l'Union.

(Jean-Stéphane Brosse)

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer