Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Actualités

MACQUARIE GRP

72.06EUR
+0.80% 
Ouverture théorique 0.00

AU000000MQG1 4M4

Stuttgart données temps différé
Politique d'exécution
  • ouverture

    72.66

  • clôture veille

    71.49

  • + haut

    72.66

  • + bas

    72.06

  • volume

    0

  • valorisation

    24 537 MEUR

  • capital échangé

    0.00%

  • dernier échange

    18.05.18 / 11:21:36

  • limite à la baisse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    0.00

  • limite à la hausse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    0.00

  • Éligibilité

    Non éligible Boursorama

Autres places de cotation

Fermer
  • + Alerte

  • + Portefeuille

    Ajouter MACQUARIE GRP à un portefeuille virtuel

    Fermer
  • + Liste

    Ajouter MACQUARIE GRP à mes listes

    Fermer

Péages-Six sociétés d'autoroutes ont saisi le Conseil d'Etat-sce

Reuters03/02/2015 à 22:41

PARIS, 3 février (Reuters) - Six des sept sociétés d'autoroutes concernées par le gel des tarifs de péages en France décrété par le gouvernement ont déposé lundi et mardi un recours devant le Conseil d'Etat, a-t-on appris mardi soir de source proche du dossier. Le gouvernement a publié jeudi dernier au Journal officiel l'arrêté de suspension de la hausse des péages, qui devaient augmenter en moyenne de 0,57% pour répercuter l'inflation et les investissements, expliquant qu'il voulait laisser aux parlementaires le temps d'examiner un projet d'accord négocié entre l'Etat et les concessionnaires. ID:nL6N0VC1U0 Ces derniers, dont le chiffre d'affaires annuel des péages totalise environ huit milliards d'euros, selon des calculs de Reuters, avaient alors prévenu qu'ils engageraient une procédure judiciaire pour non respect des contrats. "C'est fait", a dit une source. Les six sociétés ayant déposé un recours pour excès de pouvoir sont Cofiroute, Escota, APRR, Area, Sanef et ASF, filiales de Vinci SGEF.PA , Eiffage FOUG.PA , Macquarie MQG.AX et Abertis ABE.MC . Selon cette source, SAPN devrait suivre mardi soir ou mercredi. Les concessionnaires ont également envoyé lundi un courrier au président de l'Autorité de la Concurrence, Bruno Lasserre, rapporte de son côté l'Opinion. Selon le quotidien, qui cite des extraits de la lettre, les sociétés d'autoroutes y contestent les calculs de l'autorité sur la rentabilité du secteur et déplorent "la perte de valeur financière" subie par leurs actionnaires depuis le début de la crise. Le rapport de l'Autorité de la concurrence, à l'automne dernier, est à l'origine d'un bras de fer avec le gouvernement, soucieux de rééquilibrer les relations entre les sociétés d'autoroutes, l'Etat et les usagers. Les concessionnaires ont fait une série de propositions pour sortir de la crise mais tiennent à ce que tout compromis s'inscrive dans le cadre d'un accord global et définitif. Le président de la Fédération nationale des travaux publics (FNTP) a écrit de son côté au Premier ministre Manuel Valls pour déplorer que le plan de travaux autoroutiers de 3,2 milliards d'euros, pourtant validé par Bruxelles, reste bloqué à cause des négociations sur les autoroutes. "Face à l'ampleur de la crise que nous traversons, à la dégradation sans précédent des situations de trésorerie notamment de nos PME, à la disparition programmée de milliers d'emplois dans les mois qui viennent, je vous demande (...) de tout mettre en oeuvre pour que ce plan voie le jour au plus vite", écrit Bruno Cavagné dans un courrier dont Reuters a obtenu une copie. Le président de la FNTP devrait également rencontrer François Hollande début mars, a indiqué un porte-parole de la FNTP. (Gilles Guillaume, édité par Patrick Vignal)

Valeurs associées

+0.80%
+0.54%
+0.36%
+1.70%
-0.21%
-0.20%
+2.36%
+0.08%

Mes listes

valeur

dernier

var.

5651.28 +0.66%
0.31 +10.71%
3580.16 +0.18%
1.512 -0.31%
15.021 -0.08%
11.88 -1.66%
10.6 +2.42%
108.55 +0.42%
138.77 +0.01%
59.1 +1.27%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.