Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Actualités

BANCA MPS

2.755EUR
-3.75% 
Ouverture théorique 3.940

IT0005218752 BMPS

MIL données temps différé
Politique d'exécution
  • ouverture

    2.918

  • clôture veille

    2.862

  • + haut

    2.918

  • + bas

    2.731

  • volume

    3 271 586

  • valorisation

    3 141 MEUR

  • capital échangé

    0.29%

  • dernier échange

    18.06.18 / 17:35:22

  • limite à la baisse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    0.000

  • limite à la hausse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    0.000

  • Éligibilité

    Non éligible Boursorama

Autres places de cotation

Fermer
  • + Alerte

    Créer une alerte sur le cours de la valeur BANCA MPS

    Fermer
  • + Portefeuille

    Ajouter BANCA MPS à un portefeuille virtuel

    Fermer
  • + Liste

    Ajouter BANCA MPS à mes listes

    Fermer

Pas de "bail in" pour les 2 banques vénètes-Padoan

Reuters25/05/2017 à 14:21
 (Actualisé avec d'autres déclarations du ministre italien) 
    MILAN, 25 mai (Reuters) - Le sauvetage de Popolare di 
Vicenza et de Veneto Banca ne passera pas par un "bail in", 
c'est-à-dire la mise à contribution des créanciers obligataires 
- voire des déposants - avant le recours à une aide publique, a 
déclaré jeudi Pier Carlo Padoan, le ministre de l'Economie 
italien. 
    Les deux banques vénètes ont sollicité une aide publique à 
hauteur de 6,4 milliards d'euros pour combler une déficit des 
fonds propres. 
    "J'exclus toute possibilité d'un 'bail in'", a dit Padoan à 
la presse. 
    Quatre sources ont dit mercredi à Reuters que la Commission 
européenne avait opposé une fin de non recevoir à une requête 
sollicitant la réduction d'une injection de capitaux privés d'un 
milliard d'euros dans les deux banques régionales, injection 
indispensable à l'octroi de l'aide publique demandée. 
    La CE, qui est en discussion avec Rome depuis des mois sur 
ces deux établissements, exige cet apport du privé en vertu de 
nouvelles règles de gestion des crises bancaires qui visent à 
protéger le contribuable.  
    Les deux banques, sauvées de la faillite l'an passé par le 
fonds mixte Atlante, n'ont guère de possibilité de faire appel à 
des capitaux privés. 
    En témoignent les déclarations faites mercredi par Carlo 
Messina, l'administrateur délégué d'Intesa Sanpaolo  ISP.MI , 
qui estime que les banques en bonne santé ne doivent pas être 
tenues de voler au secours de leurs concurrentes en difficulté, 
critiquant au passage la CE, qui tarde, selon lui, à autoriser 
une aide publique pour ces deux banques mais aussi pour Monte 
dei Paschi di Siena  BMPS.MI , la quatrième banque d'Italie. 
    Les grandes banques et assureurs italiens ont déjà injecté 
4,4 milliards d'euros dans Popolare Vicenza et Veneto Banca par 
le biais d'Atlante, lequel n'a plus du tout envie de combler le 
déficit de capital de 6,4 milliards d'euros décelé par la Banque 
centrale européenne (BCE). 
    A la différence de pays tels que l'Espagne ou l'Irlande, 
l'Italie n'a pas aidé son secteur bancaire avant l'entrée en 
vigueur l'an dernier de règles communautaires plus strictes. Le 
gouvernement ne peut plus guère étayer les banques sans porter 
préjudice aux petits porteurs qui détiennent la plus grande 
partie de leurs actions et obligations.   
     
 
 (Valentina Za et Giuseppe Fonte; Wilfrid Exbrayat pour le 
service français) 
 

Valeurs associées

-3.75%
-0.10%

Mes listes

valeur

dernier

var.

232.65 +0.22%
15107.5 -0.68%
14.495 -0.96%
17.1 -3.17%
1.475 +1.03%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.